Détermine ton tarif. En France, le tarif horaire moyen pour le babysitting est d’environ 9 € l’heure. Il peut varier en fonction l’endroit où tu habites. Établis ton propre tarif en fonction du nombre d’enfants que tu surveilleras et de ton expérience. Assure-toi que les parents sont d’accord sur le montant de ton salaire avant d’accepter de prendre en charge leurs enfants. En France, l’âge minimum légal pour travailler est de 16 ans, mais il peut passer à 14 ans sous certaines conditions. Si tu es plus jeune, tu pourras surement proposer de garder tes frères et sœurs ou d’autres jeunes enfants de ta famille en échange d’un peu d’argent de poche [2], mais cela n'est pas légal.


Mets du vernis sur les ongles de tes amies. Attention, il faut être adroite et proposer des prix raisonnables. À part cela, tu as simplement besoin de quelques jolis vernis et d’un peu de créativité pour monter ton propre salon à ongles. Fais payer un supplément pour les motifs fantaisie, les bijoux à coller ou les paillettes. Propose un prix avantageux aux personnes qui veulent recevoir des soins de manucure-pédicure. Par exemple, si tu demandes 5 € pour les mains et 6 € pour les pieds, contente-toi de 10 € pour les deux. Cela fait une économie de 1 € pour tes clientes, mais tu les encourages à dépenser plus.
Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?
Dans 99% des cas, ce qui a été décrit précédemment est soit une arnaque (vous investissez de l’argent pour rien), soit une omission de détails (on oublie de vous dire que ça prendra beaucoup de temps). Il y a évidemment des ebooks qui valent le coup, ou des blogs qui génèrent vraiment l’équivalent d’un salaire. Mais ce ne sont que des cas de succès parmi tant d’autres d’échecs et d’argent gâché.
Vérifiez soigneusement les demandes que vous recevrez. Il serait également judicieux de rechercher un compagnon parmi vos amis ou vos camarades de classe. Veillez à vous mettre d'accord avec votre partenaire pour fixer les modalités de la cohabitation et assurez-vous de ne pas violer les dispositions de votre contrat de location en matière de sous-location.

Gagne de l’argent en vendant des objets faits main. Si tu aimes la créativité, transforme ton passetemps en une activité rentable. Tu peux fabriquer des bougies, des bracelets de l’amitié ou de jolies cartes de vœux. Vends ensuite tes produits artisanaux dans une foire locale, un marché hebdomadaire ou en ligne sur un site comme Etsy. Fixe le prix de tes articles en considérant le cout des matériaux utilisés dans la fabrication et le temps consacré à leur réalisation [7].


Cette entreprise peut sembler un peu bizarre, mais cela leur permet de répondre à leurs besoins financiers tous les mois. En gardant leur concentration sur un domaine (chaussures usagées), ils ont économisé du temps pendant leurs recherches et connaissaient bien ce qui se vendrait et ce qui ne le serait pas. Le meilleur de tous, c'était quelque chose qu'ils pouvaient faire ensemble, et ils s'amusaient toujours.
Si vous êtes un noctambule, vous êtes sûr de trouver des étudiants aux aguets à la recherche d'un bar-express pendant la nuit de vendredi à samedi ou même celle du jeudi à l'occasion de certaines réceptions scolaires ! Si vous décidez de proposer vos produits à la foule nocturne, vous pourrez retenir l'idée intelligente de travailler avec un partenaire.
×