Si la création d’une boutique en ligne n’était autrefois réservée qu’aux grands comptes, aux PME et aux entrepreneurs avec certaines compétences, vous avez sûrement constaté qu’aujourd’hui vous pouvez créer un site et faire du dropshipping sans diplôme. A l’heure actuelle, il n’est donc plus rare que des particuliers, notamment des étudiants, se lancent dans le business du dropshipping pour gagner de l’argent sur internet. Je vais donc vous expliquer pourquoi la vente en ligne est un bon moyen pour se faire de l’argent de poche quand on est étudiant et surtout quelle solution choisir pour créer votre boutique.

Commencez à planifier l'idée commerciale (ou les idées) qui vous intéresse le plus en ce moment . Si possible, travaillez à générer un revenu à distance au moins six mois avant de prendre la route à temps plein. Travaillez sur la construction d'un site Web, la création d'un portfolio, l'obtention de clients et de témoignages - tout ce que vous avez à faire pour vous bâtir une réputation.
Un étudiant étranger peut être inscrit dans une école de japonais pour une période maximale de deux ans. Après quoi, il a le choix entre suivre des cours dans une université ou intégrer un établissement d’enseignement professionnel. Or ces deux types d’institutions comptent sur les étudiants internationaux pour assurer leur survie. En raison du déclin de la natalité dans l’Archipel, près de la moitié des universités privées japonaises n’arrivent pas à trouver le nombre d’étudiants dont elles ont besoin pour s’en sortir. La situation est encore pire en ce qui concerne les écoles professionnelles. Beaucoup d’entre elles acceptent donc des étudiants venus de l’étranger sans tenir compte de leur niveau en japonais. Tout ce qu’elles demandent, c’est qu’ils paient leurs frais d’inscription et de scolarité. Les « faux étudiants » peuvent ainsi renouveler tranquillement leur visa en continuant à travailler au Japon.
Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?
Tirez avantage de vos compétences en informatique et en saisie de données. Si vous êtes un dactylographe rapide et précis, si vous êtes inventif pour la création graphique ou si vous pouvez produire des tableaux et des diagrammes pour représenter des données, vous pourrez améliorer vos propres compétences et gagner de l'argent en enseignant et en aidant vos camarades à réaliser leurs travaux.
×