Bonsoir, je viens de lire ton article et je voudrais savoir comment as-tu fait pour avoir des élèves ? Car moi aussi étant assez « bon » en Mathématiques je voudrais donner des cours à des élèves se situant entre la 6ème et la seconde. J’ai posé des annonces sur des sites (vivastreet, leboncoin) mais je n’ai jamais eu aucune réponse. As-tu des idées à me proposer ? Merci d’avance.

Croyez-vous vraiment à l'argent facile pour étudiant, aux trucs et astuces faciles pour agrémenter votre vie estudiantine ? Je vous dis que sans travail réel je ne crois pas à des revenus réels. Par contre j'ai travaillé, avec mon Bafa en poche, plusieurs étés dans un centre de loisirs. Pendant l'année universitaire, je donne des cours de soutien à des collégiens qui habitent mon quartier. Je suis également le petit jardinier de service qui s'occupe de l'entretien ponctuel des jardins de trois couples de personnes âgées. Si l'argent facile pour les étudiants existe un peu, c'est du côté des jeux d'argent sur le net mais c'est pas mon trip

L’idée demande bien évidemment un peu d’organisation et des choses à vendre. Vincent, un pote d’Eric, n’est plus étudiant. Mais il faisait partie de la première équipe, celle qui a vidé le grenier de la grand-mère, et il a décidé d’en faire un métier. Il s’est même fait une spécialité des meubles et autres toiles. Le reste, il le refourgue à Eric qui vend sur différents sites. Car c’est bien là que se situe le problème pour rendre cette solution efficace à long terme. Il faut toujours avoir des choses à vendre et cela prend souvent beaucoup de temps de récolter les objets. Pas de doute, travailler aux puces est un boulot à part entière.

Tu n’as pas besoin d’être adulte pour commencer à gagner de l’argent. En fait, tu n’as même pas besoin d’être adolescent, même les enfants peuvent le faire ! Quel que soit ton âge, il existe plusieurs moyens d’accumuler quelques euros de plus dans ta tirelire. Tout d’abord, il y a les petits emplois traditionnels, comme déblayer la neige, effectuer des tâches ménagères ou faire du babysitting. Et puis, il y a des emplois plus créatifs et insolites, comme vendre des objets artisanaux faits maison ou des légumes que tu as cultivés toi-même. Souviens-toi simplement de mettre une partie de l’argent gagné de côté. Ainsi tu pourras te constituer un petit pécule pour plus tard.


Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»
Bonjour. J’ai lu vos conseils et votre article est vraiment intéressant. Je suis Tchadien, je suis en France depuis 4 mois en prépa MPSI (lycée Victor Hugo à Besançon). J’ai déjà donné des cours de soutiens dans mon pays aux élèves du primaire (à l’école française) pendant que j’étais en 1èreS. J’ai beaucoup réfléchis à comment faire pour avoir une stabilité financière sans entraver mes études et le soutien scolaire me semble être une bonne alternative.
Essayez d'avoir une édition antérieure. Si votre professeur a demandé l'édition récente d'un livre, il se peut que vous puissiez acheter une version antérieure à un prix moins élevé. Les éditeurs procèdent souvent à très peu de modifications d'une édition à l'autre, qui ne concernent généralement que les numéros des pages ou les ajouts occasionnels à la suite d'une mise à jour.
Il s’agit toujours de travaux physiques effectués pendant la nuit, travaux que les Japonais n’ont pas envie de faire et qui par-dessus le marché sont les plus mal payés. Dans ces conditions, les étudiants étrangers ont bien du mal à gagner les 200 000 à 300 000 yens par mois escomptés, même en multipliant les emplois et en travaillant plus que les 28 heures hebdomadaires autorisées par la loi. Quand ils réalisent qu’ils se sont faits berner par les agences, il est déjà trop tard. Rentrer dans leur pays sans avoir remboursé leur emprunt signifierait la ruine pour leur famille. Les « faux étudiants » n’ont donc pas d’autre recours que de rester au Japon et de travailler jusqu’à ce qu’ils aient fini de payer leurs dettes.
C'est tout nouveau sur le site ; l'on fournit une liste de sujets, à vous de voir lequel vous voulez rédiger. Le principe est simple, vous envoyez le document et vous remportez la prime associée ! Le sujet est accompagné d'un cahier des charges à respecter, c'est-à-dire qu'il doit comprendre un certain nombre de pages et traiter un certain nombre de sujets. Vous disposez d'un nombre de jours défini pour envoyer le document, cela peut varier entre 5 et 14 jours selon la taille du document et la complexité du thème à aborder. Les sujets sont classés par catégorie, il y en a pour tout le monde : marketing, management, comptabilité, droit, etc.
On a beau être en 2014, celle-ci est un classique depuis des dizaines d’années (bien avant l’arrivée de PayPal). C’est une variante d’un système pyramidal qui consiste à vous dire de rajouter votre nom sur une liste, et de payer 5 euros au premier de la liste qui vous a été envoyée. Vous renverrez alors cette liste en enlevant le premier et en rajoutant votre nom en fin de liste. Ainsi, si votre email est renvoyé plusieurs fois, vous serez en première position dans la liste et vous recevrez ces 5 euros.
Workamping est défini comme la négociation de votre temps et vos compétences pour quelque chose d'autre de valeur. Cela pourrait être un salaire horaire, un emplacement de camping gratuit pour la saison, ou une combinaison des deux. L'un des plus grands avantages de workamping est que le travail est souvent temporaire et saisonnier. Cela signifie que vous pouvez travailler pendant quelques semaines ou quelques mois, puis passer à autre chose.
Le nombre d’écoles de l’Archipel spécialisées dans l’enseignement de la langue japonaise aux étrangers ne cesse d’augmenter, année après année. On en compte à l’heure actuelle plus de 600. Toutefois, beaucoup des élèves inscrits dans ces établissements se rendent au Japon non pas pour étudier mais pour gagner de l’argent, attirés par les promesses alléchantes d’intermédiaires peu scrupuleux. Pour ce faire, ils s’endettent lourdement et, une fois sur place, ils ont bien du mal à rembourser leurs emprunts avec les emplois mal payés qu’on leur réserve. Dans l’article qui suit, l’auteur dénonce les méthodes perverses de ce véritable « business de l’éducation ».

Contactez le service de la promotion professionnelle. La plupart des universités ont un service qui s'occupe de la promotion professionnelle. Son rôle consiste à conseiller les étudiants en matière de recherche d'emploi. Ce service aide notamment les étudiants qui sont sur le point de terminer leurs études, à préparer leurs candidatures et leurs entretiens en vue d'avoir un emploi. Toutefois, ne pensez pas que vous ne devez faire appel à ce service que lorsque vos études approchent de leur fin.
×