Nous sommes étudiants, comment gagner de l'argent ? Nous nous sommes déjà inscrits pour faire de la garde d'animaux à domicile (ou des visites), c'est très bien, facile, mais les missions sont rares ou non compatibles avec nos emplois du temps. Quel genre de jobs pourraient être plus rémunérateurs ? L'un d'entre nous a donné des cours particuliers mais c'est pas trop notre truc, pour trouver une place de caissière ou travailler dans un péage, il faut avoir du piston. On ne sait pas quoi faire...


Vendre des choses en ligne est à la fois facile et stimulant pour les campeurs à temps plein. D'abord, c'est difficile parce que, à moins d'avoir une installation plus grande, vous n'avez pas beaucoup d'espace pour stocker votre inventaire. Cela signifie que vous devrez peut-être choisir un produit spécifique de petite taille tout en offrant une marge bénéficiaire élevée.
Et oui, il y a une solution pour se faire de l’argent de poche de soi même sans demander à maman/papa… Et si je vous disais en plus que cela ne prend pas plus de 2 minutes à faire et que TOUT est automatique (l’argent tombe tout seul à terme), vous me croyez? Lisez la suite, c’est tout con et ça peut vous rapporter plusieurs dizaines d’euros par mois!
Salut Erwin ! Merci beaucoup pour cet article. En fait il s’agit là d’une solution efficace pour résoudre ses problèmes financiers. Mais tout dépend de la réalité de chaque pays. Dans le mien par exemple pouvoir se faire 400 euro par mois en donnant des cours de soutien peut être une aubaine et pour cela il faudrait avoir beaucoup d’élèves, de chance et être très fort. En réalité avec beaucoup de chance et des connaissances on peut se faire 50-70 euro par mois en moyenne ce qui n’est pas mal. Mais comme je l’ai dis c’est une très bonne idée. Je l’ai expérimenté une année, mais actuellement je suis coursier de bureau et j’avoue que c’est très fatiguant. Je ne suis libre que les heures ou j’ai cours sinon je fais 8h de travail par jour et tout ça pour à peine 50 € par mois. Le problème c’est que je suis contraint. Pour m’en débarrasser je vais devoir finir mes études cette année ou trouver un super boulot. Mais je préfère la seconde option. Je te serai vraiment très reconnaissant de pouvoir me donner des conseils pratiques pour m’en sortir tout en ayant de bons résultats car cela compte beaucoup pour moi. Merci encore pour tout ce que tu fais pour nous.
Il s’agit d’un moyen noble et digne de vous faire rémunérer. En plus de générer des entrées d’argent, ce moyen vous offre aussi la satisfaction d’avoir aidé quelqu’un à acquérir des connaissances dont il tirera profit, et qu’il transmettra peut-être lui-même à son tour, contre paiement. Dans ce dernier cas, mes félicitations, vous vous créez vous-mêmes vos futurs concurrents !
Bonjour ! Cela fait plus d’un an que je donne des cours de soutien scolaire. Il m’a suffit de déposer une annonce sur leboncoin et quelques jours plus tard j’avais déjà plusieurs demandes ! C’est un travail très agréable et gratifiant, et pourtant peu de personnes pensent à cette solution ! Cela ma également permis d’obtenir une bourse régionale grâce aux témoignages de mes élèves. Bref, c’est tout bénéf’ !
Il y a quelques années, d’aucuns organisaient chez eux des ‘restos clandestins’. Un concept qui marchait assez bien chez les étudiants puisque cela permettait aux uns de guindailler et de ripailler à bon prix tandis que les autres gagnaient quelque menue monnaie pour arrondir leurs fins de mois et, à leur tour, pouvoir guindailler sans craindre de grever un budget déjà tendu. Mais le web 2.0 est passé par là et les grands repas conviviaux font moins recette. Aujourd’hui, on se la joue traiteur. C’est en tout cas le choix de Mehdi, étudiant en Histoire. «J’adore cuisiner, depuis toujours. J’ai toujours cuisiné avec ma maman et mes tantes. Ce n’était pas forcément bien vu dans ma famille où un homme n’aurait rien à faire en cuisine. Pourtant, cela m’a permis d’apprendre quelques astuces qui, aujourd’hui, me sont bien utiles.» Et Mehdi de nous raconter comment il a découvert Menu Next Door. «Je suis marocain et j’ai pleinement joué la carte de la tradition. Je n’ai pas cours le vendredi. Du coup, chaque vendredi, je propose un menu typique. Petite entrée et couscous. Durant toute la semaine, les gens passent leur commande. Le vendredi matin, je vais faire mes courses et puis je cuisine l’après-midi. Au début, c’était un gimmick avec quelques potes. Mais mes potes en ont parlé à leurs potes et, aujourd’hui, c’est une vingtaine de couscous que je prépare tous les vendredis. Et je dois avouer que je m’en sors pas trop mal,» conclut-il dans un éclat de rire.

C’est vraiment dommage. Je ne dis pas que tous les ebooks sont mauvais, loin de là, mais beaucoup le sont, oui, et prennent leur acheteur pour des pigeons. Et ça vaut aussi pour les thématiques de la virilité, de la santé, des relations homme-femme où vous trouverez toujours un PDF qui vous aidera à sauver votre couple, traiter l’éjaculation précoce ou oublier l’acné pour de bon. Bref, des foutaises….
Une autre solution est de louer ton kot ou ta voiture si tu n’en as pas besoin. Enfin… si tu as une solution alternative. Thomas, étudiant en droit, voulait se faire de l’argent de poche en gérant une colocation. «J’ai cherché un appartement trois chambres à louer. J’ai ensuite demandé au propriétaire s’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je sous-loue les chambres que je n’occuperais pas. Pour lui, pas d’objection pour autant que je reste le locataire principal et que je prenne, par là, tous les risques à ma charge. L’appartement n’était vraiment pas cher et je suis arrivé à relouer les chambres une centaine d’euros de plus que ce qu’elles me coûtaient réellement par mois. Résultat: 200 euros d’argent de poche supplémentaire pour mes dépenses quotidiennes.» Même principe pour Eva, étudiante en archéologie. «Après une année en kot, j’ai rencontré mon petit ami actuel. Nous avons décidé de vivre ensemble assez rapidement. Si mon kot était mieux situé, à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, le sien était plus grand et dans un quartier que je préférais. Depuis que nous sommes chez lui, je mets mon kot sur Airbnb. Il est pris en moyenne une vingtaine de jours par mois. D’accord, c’est du boulot, mais rien que cela nous permet presque de payer la location de l’appartement de mon petit ami.»
Ce n’est pas un métier, mais c’est une condition sine qua non pour améliorer votre situation financière durablement. N’achetez le neuf qu’après avoir fais un tour sur les sites de vente d’occasion, louez votre chambre/appartement pendant vos absences prolongées, préférez les lieux qui proposent des remises pour les étudiants, surveillez les sites de deals, etc.
Par exemple, faites une liste des idées qui vous intéressent le plus. De quelles compétences avez-vous besoin pour transformer ces idées en réalité? Où pouvez-vous apprendre ces compétences maintenant, alors que vous êtes encore à la maison, pour le rendre plus facile de réussir? Pensez à suivre un cours en ligne, à suivre des cours dans un collège communautaire, à trouver un mentor ou à apprendre ces compétences par vous-même à la maison.
Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
×