Au bout de quatre ans de recherches sur ce problème, j’ai l’impression que la majorité des ressortissants du Vietnam et du Népal inscrits dans les écoles de langue de l’Archipel sont de « faux étudiants » venus uniquement pour se remplir les poches. C’est l’un des quelque 600 établissements où l’on enseigne le japonais, dont plus de 200 ont moins de 10 ans d’existence, qui leur sert de porte d’entrée. Au Vietnam et dans d’autres pays en voie de développement, le « boom des études au Japon » a engendré une véritable « bulle des écoles de japonais ».
Le gouvernement japonais exige par ailleurs que les étudiants étrangers soient en mesure de subvenir à leurs propres besoins. Il n’est censé accorder de visa qu’à ceux qui apportent la preuve qu’ils ont les moyens de payer leurs frais de scolarité et de vivre sans travailler. Dans les pays émergents comme le Vietnam, seuls les membres des classes les plus privilégiées peuvent se permettre de telles dépenses. Certains finissent donc par soudoyer les banques ou les organes de l’administration pour se procurer des documents falsifiés prouvant que leurs comptes bancaires sont bien remplis et les revenus de leurs parents, suffisants. Et ce sont bien entendu les agences qui se chargent de ces tractations frauduleuses.
Il existe deux écoles de pensée générales concernant le versement d'une allocation aux enfants: Les enfants devraient gagner de l'argent en échange de corvées ou les enfants ne devraient pas être payés pour les contributions régulières attendues de chaque membre de la famille. Dans ce dernier cas, les enfants reçoivent régulièrement de l'argent sans condition, reçoivent de l'argent au besoin ou doivent le gagner autrement.Il y a des av

Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?


Si la création d’une boutique en ligne n’était autrefois réservée qu’aux grands comptes, aux PME et aux entrepreneurs avec certaines compétences, vous avez sûrement constaté qu’aujourd’hui vous pouvez créer un site et faire du dropshipping sans diplôme. A l’heure actuelle, il n’est donc plus rare que des particuliers, notamment des étudiants, se lancent dans le business du dropshipping pour gagner de l’argent sur internet. Je vais donc vous expliquer pourquoi la vente en ligne est un bon moyen pour se faire de l’argent de poche quand on est étudiant et surtout quelle solution choisir pour créer votre boutique.
Astuce Pro: Si vous décidez de lancer un blog, une entreprise ou une boutique en ligne, n'oubliez pas que votre VR est un panneau d'affichage publicitaire en constante évolution. Mettez votre adresse de site Web ou de blog sur le dos et les côtés de votre campeur; tout le monde sur la route, et tout le monde campant où vous arrêtez, le verra. C'est un moyen facile d'augmenter votre exposition.
Mais si la plupart de ces idées ne te permettront pas d'obtenir ton indépendance financière (rassure-toi, tu devras de toute façon bientôt t'assumer seul(e) !), toutes ces méthodes pourront t'aider à gagner en autonomie, et à montrer à tes parents que tu comprends bien la valeur du travail. Elles pourront également t'aider à clarifier ton objectif professionnel, et savoir ce que tu souhaites faire (ou ne pas faire) plus tard.
Proposez vos services pour faire du tutorat. L'un des meilleurs moyens d'apprendre une matière consiste à l'enseigner. En devenant tuteur, vous pourrez approfondir la connaissance de votre domaine d'étude, rendre un service précieux à d'autres et gagner un peu d'argent. C'est une situation dans laquelle toutes les parties concernées sont gagnantes !
×