Une partie non négligeable de ces individus continue à travailler en toute illégalité au Japon pour rembourser les dettes qu’ils ont contractées dans leur pays. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que certains d’entre eux en arrivent à commettre des délits comme les vols, notamment à l’étalage, pour se procurer au plus vite l’argent dont ils ont besoin, avant de se faire attraper par la police et renvoyer dans leur pays. En 2015, les Vietnamiens sont arrivés en tête, en tant que nationalité, des étrangers arrêtés pour un délit commis dans l’Archipel, y compris par rapport aux Chinois qui sont quatre fois plus nombreux qu’eux au Japon.
Les sites tels que Movinpub ou Carlogo sont des entreprises spécialisées, qui colleront des pubs à la semaine ou au mois sur votre carrosserie, en échange de votre kilométrage parcouru. Plus vous roulez, plus vous gagnez, question de visibilité. Vous gagnerez ainsi entre 40 à 500 euros par mois selon l’agence, la taille de la publicité, et le kilométrage.
Organise une vente de gâteaux si tu as des talents de pâtissier. Choisis des recettes classiques et faciles à préparer en grosses quantités. Tu pourrais réaliser des gâteaux moelleux aux pépites de chocolat, des brownies fondants ou des gâteaux à la vanille. Lorsque tout est cuit, sépare tes gâteaux en portions individuelles que tu mettras dans de jolis emballages comme des sachets de friandises fermés avec des rubans. Installe un stand dans ton jardin ou dehors au coin de ta rue pour profiter de plus de passage.

La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».


Lorsque vous êtes étudiant, vos moyens sont généralement très limités. Que vous soyez inscrits dans une université publique ou dans une université privée, comme l'une de celles qui font partie de la « Ivy League » américaine, vous aurez du mal à trouver les moyens nécessaires pour joindre les deux bouts, tout en essayant de terminer vos études brillamment. Cet article vise à vous présenter certaines méthodes qui vous aideront à gagner de l'argent sans mettre vos études en péril.
×