Il se trouve que je suis né à Setouchi. La population de la ville ne cesse de vieillir et de diminuer. À l’heure actuelle, elle se limite à 38 000 personnes. La principale industrie de Setouchi est l’ostréiculture, un secteur où la main d’œuvre fait cruellement défaut. La ville essaie donc d’attirer les étudiants internationaux pour pouvoir les faire travailler sur place. Elle compte les héberger dans les maisons vides de plus en plus nombreuses qu’elle abrite. Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet de revitalisation de l’économie locale, elle a proposé au nouvel établissement de langue de lui louer à bas prix les locaux de l’ancienne école primaire. Au train où vont les choses, les initiatives de ce type risquent fort de se multiplier dans tout l’Archipel. Reste à savoir si elles auront le succès escompté.
Mais je peux également te conseiller de parler à tes parents du site Capital Koala. Il fonctionne exactement comme les autres sites de cashback, à une différence près : tous les remboursements qu'ils recevront seront automatiquement transférés sur ton livret d'épargne. Tes parents pourront ainsi te permettre de gagner de l'argent – sans que cela ne leur coûte un seul centime.
Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
Vends des bonbons si tu as beaucoup d’amis. Qui refuserait une barre chocolatée à l’heure du gouter ? Achète des bonbons en gros dans un hypermarché ou dans un magasin-entrepôt comme Costco. Cela te reviendra moins cher qu’ailleurs. Revends ensuite les barres chocolatées ou les paquets de bonbons à l’unité pour faire un bénéfice en doublant leur prix par rapport au prix d’achat.
Gardez à l'esprit que workamping ne remplacera probablement pas un revenu à temps plein. Pour de nombreux emplois de travail, vous échangez essentiellement votre temps pour un «hébergement» gratuit (un camping avec branchements complets), et peut-être d'autres avantages, comme la lessive, le Wi-Fi, les repas ou d'autres avantages. Mais cela peut être un excellent moyen de réduire vos dépenses mensuelles. Si vous pouvez trouver une opportunité de travail à temps partiel, cela vous laisse 20 heures (ou plus) par semaine à consacrer à la construction d'une autre source de revenu.
Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»
Trouvez des essais de recherche en dehors du campus. Si les occasions sont rares au campus, visitez le site Web du service gouvernemental des essais cliniques, afin de trouver des offres légales pour prendre part à des essais qui auront lieu dans votre région. Vous pouvez aussi consulter les sites des hôpitaux proches de votre domicile, pour voir s'ils ne cherchent pas des participants [8].
×