Livre les journaux tous les matins. Pour savoir s’il y a des tournées de livraison disponibles près de chez toi, renseigne-toi auprès des journaux locaux. Si tu es embauché, tu récupèreras chaque matin ton sac de journaux et tu passeras de maison en maison à vélo pour les distribuer. Tu peux aussi demander à tes parents de te conduire en voiture. La plupart des journaux sont livrés très tôt, généralement aux alentours de 5 heures du matin. Tu dois donc être prêt à te réveiller à l’aube. En France, les livreurs de prospectus ou les personnes qui distribuent les journaux gratuits dans les rues sont généralement des adultes ayant le permis de conduire ou des étudiants de plus de 16 ans [14].
Les gens s’imaginent souvent que les étudiants étrangers employés à temps partiel au Japon travaillent dans des superettes ou des chaines de restaurants. Mais les lieux où ceux-ci jouent un rôle vraiment important sont en général situés à l’abri des regards. Les « faux étudiants » sont chargés, entre autres, de préparer les ingrédients des boîtes-repas (bentô) vendues dans les supermarchés et les superettes, de trier les paquets livrés à domicile par les services de messagerie, de nettoyer les chambres d’hôtels et de distribuer les journaux.
Mets du vernis sur les ongles de tes amies. Attention, il faut être adroite et proposer des prix raisonnables. À part cela, tu as simplement besoin de quelques jolis vernis et d’un peu de créativité pour monter ton propre salon à ongles. Fais payer un supplément pour les motifs fantaisie, les bijoux à coller ou les paillettes. Propose un prix avantageux aux personnes qui veulent recevoir des soins de manucure-pédicure. Par exemple, si tu demandes 5 € pour les mains et 6 € pour les pieds, contente-toi de 10 € pour les deux. Cela fait une économie de 1 € pour tes clientes, mais tu les encourages à dépenser plus.
Par exemple, si un centre de villégiature vous offre un camping-car complet (pour lequel vous payez normalement 600 $ par mois) en échange de 25 heures de travail par semaine, vous ne recevez que 6 $ de l'heure. Et, et si vos tâches durent plus de 25 heures? Vous gagnerez encore moins. Toujours faire le calcul, et demandez toujours si vous serez rémunéré pour des heures supplémentaires.

Mais si tu souhaites gagner de l'argent de poche avec Youtube à 12, 13 ou 14 ans, tout en gardant ton anonymat, il existe une solution : les chaînes de top. DocSeven ou Taupe10 on enclenché le mouvement en France, s'inspirant de chaînes très populaires outre-atlantique. Il te suffit d'acheter un logiciel de montage, un micro et de t'inspirer d'articles populaires trouvés sur des sites comme Buzzfeed.


Alors oui, c'est vrai,tu n'as pas encore ton bac. Tu fais encore des fautes d'orthographe et il reste souvent quelques coquilles dans tes devoirs. Mais tu n'as pas besoin d'être parfait pour aider des élèves plus jeunes que toi ! Il te faudra juste savoir comment bien faire comprendre une notion à un élève, et se montrer patient(e) si celui-ci met du temps à l'assimiler.


Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»


Pour Marie, le deal s’est joué avec sa voiture. «J’ai reçu une voiture pour mon anniversaire. Pas pratique en ville où je suis obligée de la garer. En plus, j’ai mes habitudes avec les transports en commun. Il y a une bouche de métro à côté de chez moi et une autre aux portes de mon école. J’ai découvert Drivy tout à fait par hasard. Depuis, je mets ma voiture en location du lundi au vendredi pour une vingtaine d’euros par jour. Le service est vraiment top et comprend même une assurance en cas de problème. Le vendredi soir, je récupère ma voiture et je peux retourner chez mes parents. En moyenne, je gagne 300 euros par mois et je n’ai plus aucune amende de stationnement. Je gagne donc sur les deux tableaux.»
Si bien sur qu’il n’est pas simple de donner des cours de soutien lorsque l’on est étudiant car les parents ne savent pas si nous sommes de bons pédagogues. La meilleur des solutions à mon sens c’est d’offrir la première heure de cours aux parents. Après à eux et à leur enfant de voir si cela leur convient. Pour ma part j’ai commencé en travaillant pour des agences comme Acadomia et très vite je me suis tourné vers les petites annonces. Le meilleur site actuellement sur le marché est pour moi: http://www.superprof.fr
Bonjour. Le tarif peut sembler élevé mais après je n’ai jamais obligé personne à venir avec moi. Il faut commencer petit, avoir des témoignages de personnes que vous avez permis d’emmener à un diplôme et de réussir leurs études et après en fonction des diplômes que l’on a on peut demander plus. J’ai demandé plus dès que j’ai obtenue mon CAPES par exemple.

Avec la multiplication des plateformes de freelancing, les étudiants qui sont à l’aise à l’écrit peuvent générer des revenus plus ou moins conséquents en rédigeant des articles informatifs, des billets d’humeur, des chroniques et des tests de produit. L’activité est particulièrement rentable dans la mesure où elle ne vous coûte que votre temps. Veillez à ne pas vous engager dans des deadlines trop serrées pour ne pas empiéter sur vos études.


Recherchez des travaux de rédaction et de correction de textes. Les tarifs sont variables. Vous pouvez être payé au mot ou bénéficier d'un taux forfaitaire pour un projet ou dans certains cas, vous bénéficierez d'un taux horaire. Généralement, vous ne serez pas en mesure de percevoir des redevances ou de conserver des droits d'auteur sur vos travaux. Même en opérant pour votre propre compte, vous pourrez avoir un portefeuille et des relations précieuses qui seraient rentables plus tard, lorsque vous aurez un emploi plus stable [20].
Recherchez les tarifs en usage dans votre région. En votre qualité d'étudiante à l'université, vous pourrez appliquer un taux plus élevé, particulièrement si vous poursuivez des études en éducation, en psychologie, dans le secteur paramédical, en soins infirmiers ou si vous avez un certificat valide en secourisme ou en réanimation cardiorespiratoire (RCR). Dans certaines villes, vous pourrez gagner jusqu'à 15 € l'heure [12].
×