Avant de demander comment gagner des sous en étant étudiante, vous devriez nous dire dans quel domaine vous étudiez. En général, on peut trouver en rapport... moi qui étudiait la pharmacie, j'ai fait du secrétariat médical pour un ophtalmo. Connaître les termes médicaux était capital et pendant les vacances le rythme était plus cool qu'en dehors. D'autres de ma promo travaillaient en pharmacie comme aide ou magasinier. D'autres faisait du service à la personne (garde malade par exemple). Je suppose que dans chaque filière, il y a des jobs d'été...
Attention cependant. Au gré des heures passées sur Internet à essayer de trouver LA méthode qui allait me faire gagner facilement beaucoup d’argent (indice chez vous sur votre écran : elle n’existe pas), j’ai pu identifier plein d’arnaques ou de pseudo-arnaques qui vous vendent la lune mais en réalité omettent des détails très importants – voire vous libèrent de plusieurs dizaines d’euros.
Attention… Tu pourrais être tenté, pour faire de l’argent que l’on qualifiera de facile, d’accepter tout et n’importe quoi comme job. Dans le courant de tes études universitaires, essaye de multiplier les jobs en phase avec, d’une part, tes études et, d’autre part, tes aspirations professionnelles. Tu pourras ainsi commencer à intégrer des réseaux sociaux professionnels et enrichir ceux-ci d’expériences pertinentes. Dans le même temps, cela t’évitera de mentionner les pelouses tondues et autres gamins gardés pendant que leurs parents s’offraient un cinoche sur ton CV.
Par exemple, si un centre de villégiature vous offre un camping-car complet (pour lequel vous payez normalement 600 $ par mois) en échange de 25 heures de travail par semaine, vous ne recevez que 6 $ de l'heure. Et, et si vos tâches durent plus de 25 heures? Vous gagnerez encore moins. Toujours faire le calcul, et demandez toujours si vous serez rémunéré pour des heures supplémentaires.
Recherchez les tarifs en usage dans votre région. En votre qualité d'étudiante à l'université, vous pourrez appliquer un taux plus élevé, particulièrement si vous poursuivez des études en éducation, en psychologie, dans le secteur paramédical, en soins infirmiers ou si vous avez un certificat valide en secourisme ou en réanimation cardiorespiratoire (RCR). Dans certaines villes, vous pourrez gagner jusqu'à 15 € l'heure [12].
​Ta grande tante t'as (encore) offert un pull passé de mode ? Tes armoires sont pleines, et tu ne portes même pas le quart des vêtements qu'elles contiennent ? Pas de panique, tu vas pouvoir les revendre sur des sites spécialisés, comme VideDressing, VestiaireCollective ou encore Vinted. Il te suffit de créer un profil, et de référencer tes produits – en insérant une ou plusieurs photos, et en rédigeant une description attrayante.
Après un remue-méninges et un coup d'œil sur leurs forces, ils ont eu l'idée de créer des sites Web pour les centres de villégiature et les terrains de camping qui n'en avaient pas encore. Leur proposition de vente unique (USP) était qu'ils pourraient voyager au terrain de camping et construire leur site là. Et, en tant que VR, ils savaient ce que les autres campeurs voudraient voir sur le site. Ce fut un énorme succès, et maintenant ils ont beaucoup d'autres entreprises qui leur permettent de vivre très confortablement sur la route.
Rendez-vous sur ClickBank.com/marketplace.html et parcourez leurs produits jusqu'à ce que vous en trouviez un que vous souhaitez promouvoir. Assurez-vous qu’un tel produit a une gravité minimale de 20, ce qui signifie que plus de 20 personnes l’ont promu et ont effectué une vente au cours des 30 derniers jours. Assurez-vous également que le produit paie au moins 20 euros par vente et possède une lettre ou une vidéo de vente convaincante.

Mais si tu souhaites gagner de l'argent de poche avec Youtube à 12, 13 ou 14 ans, tout en gardant ton anonymat, il existe une solution : les chaînes de top. DocSeven ou Taupe10 on enclenché le mouvement en France, s'inspirant de chaînes très populaires outre-atlantique. Il te suffit d'acheter un logiciel de montage, un micro et de t'inspirer d'articles populaires trouvés sur des sites comme Buzzfeed.
Si bien sur qu’il n’est pas simple de donner des cours de soutien lorsque l’on est étudiant car les parents ne savent pas si nous sommes de bons pédagogues. La meilleur des solutions à mon sens c’est d’offrir la première heure de cours aux parents. Après à eux et à leur enfant de voir si cela leur convient. Pour ma part j’ai commencé en travaillant pour des agences comme Acadomia et très vite je me suis tourné vers les petites annonces. Le meilleur site actuellement sur le marché est pour moi: http://www.superprof.fr
Suis un cours de certification ou une formation. Dans certains pays, il existe de petites formations de babysitteur accessibles à un public assez jeune. C’est notamment le cas au Canada. Si tu vis dans ce pays et que tu as au moins 11 ans, renseigne-toi sur le site de la Croix-Rouge canadienne. Tu peux aussi essayer d’obtenir une certification en premiers soins et en réanimation cardiorespiratoire. En France, il n’y a pas de formation spécifique de babysitteuse, mais tu peux passer le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) dès l’âge de 10 ans. Les certifications t’enseigneront beaucoup de choses utiles. De plus, elles te permettront de [[faire du babysitting|trouver plus facilement un emploi de babysitteuse], car les parents auront davantage confiance en toi [3].
L’arnaque ici réellement consiste à vous faire croire que c’est une méthode efficace pour gagner de l’argent. Ce n’est pas le cas : vous passerez beaucoup de temps pour gagner peut-être 50 euros supplémentaires par mois. Le temps passé pourrait être investi dans des méthodes bien plus performantes : parcourez mon blog et vous en trouverez des dizaines.
La liste pourrait encore être longue. À chaque étudiant rencontré, on pouvait entendre l’histoire d’un pote ou du pote d’un pote qui a trouvé un filon pour bosser ou pour gagner ces quelques euros qui permettent de gagner un peu en confort. Baby-sitting, coursier à vélo, plongeur, serveur dans un bar… En fait, pratiquement tous les métiers peuvent aujourd’hui se décliner en mode étudiant. Autant dire que si tu ne trouves pas le tien, c’est sans doute parce que tu n’as pas besoin ou envie de bosser… 
S’il veut faire appel à des travailleurs étrangers pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre dont il souffre, le Japon doit regarder les choses en face et prendre les mesures appropriées. Mais au lieu de cela, il préfère laisser entrer des étrangers ayant emprunté de grosses sommes d’argent pour obtenir un visa d’étudiant, leur donner des emplois dont les Japonais ne veulent pas et récupérer l’argent qu’ils gagnent sous forme de frais de scolarité. Dans ces conditions, il est tout à fait naturel que beaucoup d’étrangers, déçus par le Japon, en viennent à détester notre pays.
Voyager à travers le pays dans un camping-car prend un peu de travail. Et, pour la plupart des gens, cela exige que vous travailliez pour un employeur aussi (au moins sur une base limitée) afin de vous permettre ce style de vie. Mais je vous promets que tout cela en vaut la peine - même le stress et la frustration que vous pourriez ressentir en démarrant une nouvelle entreprise ou en essayant de trouver Internet au milieu de nulle part pour pouvoir travailler à distance.

Tirez avantage de vos compétences en informatique et en saisie de données. Si vous êtes un dactylographe rapide et précis, si vous êtes inventif pour la création graphique ou si vous pouvez produire des tableaux et des diagrammes pour représenter des données, vous pourrez améliorer vos propres compétences et gagner de l'argent en enseignant et en aidant vos camarades à réaliser leurs travaux.
×