Un étudiant peut gagner de l'argent sur internet avec son tél mobile, parait-il. Il peut ainsi récupérer des € en téléchargeant des applis. Comme par exemple auprès de appvip. Il peut s'inscrire et répondre aux sondages proposés mais je crois qu'il lui faut pas mal de constance avant de se voir récompenser. Attention, je ne crois pas que ce soit le pactole.
Le marketing d'affiliation est un modèle commercial qui peut vous rapporter des milliers de euros si vous le faites correctement. En fait, si vous réussissez bien, vous pouvez aller à plein temps, comme je l’ai fait après mon diplôme universitaire. Il s’agit de promouvoir des biens ou des services pour un commerçant et de toucher une commission chaque fois que vous effectuez une vente.
Ma question concerne l'année scolaire et non les périodes de vacances scolaires. Comment obtenir de l'argent en travaillant pendant ses études ? C'est très limité en temps si on veut suivre les cours. J'ai des amis qui travaillent toute l'année mais du coup, on ne les voit jamais sur les bancs de la fac, ils apprennent tout sur les poly/ronéo etc. J'en suis incapable. Je peux me dégager 1h en soirée et davantage le week end mais je ne sais vraiment pas qui cela pourrait intéresser. Je suis inscrite sur un site qui propose du baby sitting mais ce n'est pas avec ça que je vais pouvoir gagner de quoi financer mon loyer... Si vous avez des idées, merci.

Faites un échange de services avec vos amis. Consacrez-vous un budget supérieur à vos moyens pour aller chez le coiffeur ou pour vos frais de soins esthétiques ? Avez-vous un ami qui ne peut pas s'empêcher de prendre des pâtisseries au café ou qui paie pour avoir des leçons particulières ? Pensez à l'argent que vous dépensez avec vos amis, puis essayez de trouver un moyen pour échanger ou troquer des services avec vos amis, afin de faire des économies.
La liste pourrait encore être longue. À chaque étudiant rencontré, on pouvait entendre l’histoire d’un pote ou du pote d’un pote qui a trouvé un filon pour bosser ou pour gagner ces quelques euros qui permettent de gagner un peu en confort. Baby-sitting, coursier à vélo, plongeur, serveur dans un bar… En fait, pratiquement tous les métiers peuvent aujourd’hui se décliner en mode étudiant. Autant dire que si tu ne trouves pas le tien, c’est sans doute parce que tu n’as pas besoin ou envie de bosser… 
Attention… Si tu as l’habitude de travailler pour une société, par exemple pour faire le classement des archives, prends soin de correctement noter les heures réellement effectuées. Par habitude, ton employeur pourrait noter une journée alors que tu n’as fait, par exemple, que cinq heures. Tu serais alors le grand perdant puisque tu verras ton décompte soustrait de huit heures et tu perdrais l’occasion de gagner trois heures de boulot.

Une autre solution est de louer ton kot ou ta voiture si tu n’en as pas besoin. Enfin… si tu as une solution alternative. Thomas, étudiant en droit, voulait se faire de l’argent de poche en gérant une colocation. «J’ai cherché un appartement trois chambres à louer. J’ai ensuite demandé au propriétaire s’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je sous-loue les chambres que je n’occuperais pas. Pour lui, pas d’objection pour autant que je reste le locataire principal et que je prenne, par là, tous les risques à ma charge. L’appartement n’était vraiment pas cher et je suis arrivé à relouer les chambres une centaine d’euros de plus que ce qu’elles me coûtaient réellement par mois. Résultat: 200 euros d’argent de poche supplémentaire pour mes dépenses quotidiennes.» Même principe pour Eva, étudiante en archéologie. «Après une année en kot, j’ai rencontré mon petit ami actuel. Nous avons décidé de vivre ensemble assez rapidement. Si mon kot était mieux situé, à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, le sien était plus grand et dans un quartier que je préférais. Depuis que nous sommes chez lui, je mets mon kot sur Airbnb. Il est pris en moyenne une vingtaine de jours par mois. D’accord, c’est du boulot, mais rien que cela nous permet presque de payer la location de l’appartement de mon petit ami.»


Il y a les petits boulots d’étudiants classiques: de serveur à distributeur de flyers en passant par plongeur dans les restaurants, le tri des papiers, surveillant de collèges… Mais il suffit d’un peu d’imagination pour profiter de l’essor d’Internet et sortir de l’ordinaire. Nous avons séléctionné 10 moyens de récolter de l’argent insolites et innovants:

Les sites tels que Movinpub ou Carlogo sont des entreprises spécialisées, qui colleront des pubs à la semaine ou au mois sur votre carrosserie, en échange de votre kilométrage parcouru. Plus vous roulez, plus vous gagnez, question de visibilité. Vous gagnerez ainsi entre 40 à 500 euros par mois selon l’agence, la taille de la publicité, et le kilométrage.
J’espère que je ne viens pas de casser vos rêves d’argent facile. Je suis conscient que la plupart des opportunités dont vous avez entendu parler pour faire de l’argent rapidement rentrent dans l’une des catégories qui précèdent. Beaucoup auront essayé de vous revendre un guide intitulé « Comment gagner de l’argent facilement grâce à …. [Insérez le nom de l’arnaque] ».
Souvent oubliés au fond des tiroirs, chaque année, 20% des chèques et cartes cadeaux reçus ne sont pas utilisés. Deux anciens élèves de l’école de commerce Edhec sont partis de ce constat simple pour lancer Placedescartes.fr, une plateforme collaborative où l’on peut revendre ses cartes cadeaux contre du cash ou acheter des cartes cadeaux à prix réduit.
Vends des déchets au centre de recyclage local. Dans certains pays, des sites de recyclage paient de petites sommes par kilogramme d’articles recyclables apportés. Fais le tour de ton quartier en ramassant les objets comme les bouteilles de verre, les canettes métalliques, les vieux journaux, les boites de céréales et les bouteilles de lait. Demande ensuite à tes parents de te conduire dans un centre de recyclage, et échange ton butin contre un peu d’argent [17].
Tu peux toujours travailler dans des fast-food, aider à domicile, certaines personnes âgées demandent à apprendre l'utilisation d'ordinateur, tu peux toujours proposer une aide contre un revenu, les personnes âgées n'ont pas grandi avec les nouvelles technologies comparé à nous, tu as toutes tes chances ! Apprendre à utiliser Google, installer des jeux, envoyer des mails, regarder des vidéos sur youtube.. Crois moi ça fonctionne..
Une autre solution est de louer ton kot ou ta voiture si tu n’en as pas besoin. Enfin… si tu as une solution alternative. Thomas, étudiant en droit, voulait se faire de l’argent de poche en gérant une colocation. «J’ai cherché un appartement trois chambres à louer. J’ai ensuite demandé au propriétaire s’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je sous-loue les chambres que je n’occuperais pas. Pour lui, pas d’objection pour autant que je reste le locataire principal et que je prenne, par là, tous les risques à ma charge. L’appartement n’était vraiment pas cher et je suis arrivé à relouer les chambres une centaine d’euros de plus que ce qu’elles me coûtaient réellement par mois. Résultat: 200 euros d’argent de poche supplémentaire pour mes dépenses quotidiennes.» Même principe pour Eva, étudiante en archéologie. «Après une année en kot, j’ai rencontré mon petit ami actuel. Nous avons décidé de vivre ensemble assez rapidement. Si mon kot était mieux situé, à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, le sien était plus grand et dans un quartier que je préférais. Depuis que nous sommes chez lui, je mets mon kot sur Airbnb. Il est pris en moyenne une vingtaine de jours par mois. D’accord, c’est du boulot, mais rien que cela nous permet presque de payer la location de l’appartement de mon petit ami.»
L’idée demande bien évidemment un peu d’organisation et des choses à vendre. Vincent, un pote d’Eric, n’est plus étudiant. Mais il faisait partie de la première équipe, celle qui a vidé le grenier de la grand-mère, et il a décidé d’en faire un métier. Il s’est même fait une spécialité des meubles et autres toiles. Le reste, il le refourgue à Eric qui vend sur différents sites. Car c’est bien là que se situe le problème pour rendre cette solution efficace à long terme. Il faut toujours avoir des choses à vendre et cela prend souvent beaucoup de temps de récolter les objets. Pas de doute, travailler aux puces est un boulot à part entière.
Détermine ton tarif. En France, le tarif horaire moyen pour le babysitting est d’environ 9 € l’heure. Il peut varier en fonction l’endroit où tu habites. Établis ton propre tarif en fonction du nombre d’enfants que tu surveilleras et de ton expérience. Assure-toi que les parents sont d’accord sur le montant de ton salaire avant d’accepter de prendre en charge leurs enfants. En France, l’âge minimum légal pour travailler est de 16 ans, mais il peut passer à 14 ans sous certaines conditions. Si tu es plus jeune, tu pourras surement proposer de garder tes frères et sœurs ou d’autres jeunes enfants de ta famille en échange d’un peu d’argent de poche [2], mais cela n'est pas légal.
Il existe deux écoles de pensée générales concernant le versement d'une allocation aux enfants: Les enfants devraient gagner de l'argent en échange de corvées ou les enfants ne devraient pas être payés pour les contributions régulières attendues de chaque membre de la famille. Dans ce dernier cas, les enfants reçoivent régulièrement de l'argent sans condition, reçoivent de l'argent au besoin ou doivent le gagner autrement.Il y a des av
Le plus important est que ces projets soient déployés, c’est à dire visible par d’autres personnes, et qu’ils ne restent pas sur votre ordinateur. Cela peut être en partageant le code sur Github, ou écrivant un tutoriel, un article sur Medium pour en parler,… A partir du moment ou des projets sont visibles par d’autres, vous n’aurez aucun problème pour trouver des personnes qui souhaitent vous payer. En effet, la demande dans ce domaine est tellement forte, que n’importe quel niveau de compétence pourra être monnayée.
Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»
Redacteur.com te permet de répondre à des appels d'offre, et de remplir des missions – qui vont consister à rédiger des articles pour des entreprises ou des éditeurs de site internet. Tu pourras ainsi espérer gagner entre 10 et 50 euros pour 1000 mots rédigés – ta rémunération va dépendre de ton expérience, de la thématique abordée et du budget de ton client. Mais attention à l’orthographe, qui devra être irréprochable !
Par exemple, faites une liste des idées qui vous intéressent le plus. De quelles compétences avez-vous besoin pour transformer ces idées en réalité? Où pouvez-vous apprendre ces compétences maintenant, alors que vous êtes encore à la maison, pour le rendre plus facile de réussir? Pensez à suivre un cours en ligne, à suivre des cours dans un collège communautaire, à trouver un mentor ou à apprendre ces compétences par vous-même à la maison.
Inscrivez-vous sur supermarmitte .Le concept est simple: si vous avez fait une tarte tatin que vous ne mangerez jamais tout seul, il suffit de l’indiquer sur le site, de dire le prix que vous en souhaitez et de revendre le surplus. Moins cher qu’au supermarché, meilleur que les plats tout prêts, c’est un bon moyen de gagner un peu d’argent tout en régalant son prochain.
Pour y arriver j’ai du beaucoup travailler et cela n’a pas été facile tous les jours. Mes deux premières années d'études ont été assez compliqué et j’ai dû redoubler ma troisième année car il y a deux matières que je n’avais pas réussi à valider. Mon redoublement m’a permis de doubler ma note dans une matière ( je suis passé de 5 à 10 ) et de la tripler dans l’autre ( je suis passé de 4 à 12).
Propose de tondre les pelouses de tes voisins en été. Pour cela, tu dois être capable d’utiliser une tondeuse en toute sécurité. Si tu as au moins 12 ans, tu peux essayer une tondeuse poussée. Cependant, les tondeuses autoportées ne devraient être utilisées que par des adolescents âgés de 16 ans ou plus. Avant de commencer à travailler, demande à ton voisin de te préciser la hauteur de coupe qu’il souhaite et les parties du jardin à tondre. Demande-lui aussi s’il a des instructions spéciales à te donner, comme ne pas tondre trop près des platebandes par exemple [8].

À la fin de l’année 2016, le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans des établissements scolaires japonais a atteint le chiffre record de 277 331, soit quelque 100 000 de plus qu’il y a 4 ans. Dans ces conditions, le gouvernement de l’Archipel a de grandes chances de voir se concrétiser dès 2017 son objectif d’accueillir 300 000 étudiants internationaux d’ici 2020.
Lorsque vous êtes étudiant, vos moyens sont généralement très limités. Que vous soyez inscrits dans une université publique ou dans une université privée, comme l'une de celles qui font partie de la « Ivy League » américaine, vous aurez du mal à trouver les moyens nécessaires pour joindre les deux bouts, tout en essayant de terminer vos études brillamment. Cet article vise à vous présenter certaines méthodes qui vous aideront à gagner de l'argent sans mettre vos études en péril.
×