Lorsque vous entrez au collège à 17 ou 18 ans, vous êtes souvent encouragé à élargir vos horizons et à poursuivre ce qui vous intéresse. Mais est-ce un bon plan pour la réussite professionnelle à long terme? Malheureusement, ce type de conseil peut parfois amener les étudiants à acquérir des compétences et des connaissances qui pourraient très probablement être pratiquement inutiles à la fin de leurs études. Je ne dis pas qu
Le recours à de telles pratiques n’est un secret pour personne, pas plus les établissements qui enseignent le japonais que les bureaux du département de l’immigration où l’on délivre les visas pour le Japon. Mais ils font tous comme si de rien n’était, les premiers parce qu’ils veulent améliorer leur chiffre d’affaires et les seconds pour atteindre l’objectif de 300 000 étudiants internationaux en 2020 fixé par le gouvernement.

Il se trouve que je suis né à Setouchi. La population de la ville ne cesse de vieillir et de diminuer. À l’heure actuelle, elle se limite à 38 000 personnes. La principale industrie de Setouchi est l’ostréiculture, un secteur où la main d’œuvre fait cruellement défaut. La ville essaie donc d’attirer les étudiants internationaux pour pouvoir les faire travailler sur place. Elle compte les héberger dans les maisons vides de plus en plus nombreuses qu’elle abrite. Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet de revitalisation de l’économie locale, elle a proposé au nouvel établissement de langue de lui louer à bas prix les locaux de l’ancienne école primaire. Au train où vont les choses, les initiatives de ce type risquent fort de se multiplier dans tout l’Archipel. Reste à savoir si elles auront le succès escompté.
Une partie non négligeable de ces individus continue à travailler en toute illégalité au Japon pour rembourser les dettes qu’ils ont contractées dans leur pays. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que certains d’entre eux en arrivent à commettre des délits comme les vols, notamment à l’étalage, pour se procurer au plus vite l’argent dont ils ont besoin, avant de se faire attraper par la police et renvoyer dans leur pays. En 2015, les Vietnamiens sont arrivés en tête, en tant que nationalité, des étrangers arrêtés pour un délit commis dans l’Archipel, y compris par rapport aux Chinois qui sont quatre fois plus nombreux qu’eux au Japon.
Par exemple, faites une liste des idées qui vous intéressent le plus. De quelles compétences avez-vous besoin pour transformer ces idées en réalité? Où pouvez-vous apprendre ces compétences maintenant, alors que vous êtes encore à la maison, pour le rendre plus facile de réussir? Pensez à suivre un cours en ligne, à suivre des cours dans un collège communautaire, à trouver un mentor ou à apprendre ces compétences par vous-même à la maison.
Proposez vos services pour faire du tutorat. L'un des meilleurs moyens d'apprendre une matière consiste à l'enseigner. En devenant tuteur, vous pourrez approfondir la connaissance de votre domaine d'étude, rendre un service précieux à d'autres et gagner un peu d'argent. C'est une situation dans laquelle toutes les parties concernées sont gagnantes !
×