Nous sommes étudiants, comment gagner de l'argent ? Nous nous sommes déjà inscrits pour faire de la garde d'animaux à domicile (ou des visites), c'est très bien, facile, mais les missions sont rares ou non compatibles avec nos emplois du temps. Quel genre de jobs pourraient être plus rémunérateurs ? L'un d'entre nous a donné des cours particuliers mais c'est pas trop notre truc, pour trouver une place de caissière ou travailler dans un péage, il faut avoir du piston. On ne sait pas quoi faire...
La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».

Si cela n’est pas déjà fait, je vous recommande d’ouvrir un compte en banque dans une banque en ligne comme Fortuneo. Vous pouvez gagner 150€ facilement. Il vous suffit d’ouvrir une assurance vie en y déposant au minimum 5 000€ dont 30% en unités de compte ou plus facilement en ouvrant un compte bourse et en achetant une action ou plusieurs. Plusieurs d’entre m’ont demandé : »Quelle action choisir? » Prenez des valeurs sures telles que Danone ou Vinci. N’oubliez d’inscrire mon code 12580163 afin de recevoir vos 150€.

Chez MacDo, vous étiez payé 7,10€ pour chaque heure travaillée. Dans le soutien scolaire, il y a énormément de demande; au début je demandais 10€ de l’heure, puis j’ai demandé 15€ de l’heure et enfin 20€ de l’heure lorsque j’étais en L3 et j’ai toujours eu autant d’élèves qu’au début. Oui vous avez bien lu, je gagnais 20€ pour chaque heure de soutien scolaire que je donnais.
Vous vous demandez comment gagner de l'argent lorsqu'on est étudiant, je vous réponds que si votre fac est dans une région touristique vous pouvez être embauché comme saisonnier dans la restauration. Si vous habitez une région agricole, là encore vous avez plus de chance de travailler pour la cueillette des fruits ou le ramassage du maïs. J'ai fait la saison des vendanges, c'est dur de couper le raisin ou de porter la hotte, mais ça rapporte bien.

Vérifiez soigneusement les demandes que vous recevrez. Il serait également judicieux de rechercher un compagnon parmi vos amis ou vos camarades de classe. Veillez à vous mettre d'accord avec votre partenaire pour fixer les modalités de la cohabitation et assurez-vous de ne pas violer les dispositions de votre contrat de location en matière de sous-location.


C'est bien connu, le budget étudiant est bien serré ! Entre les livres à acheter, les transports, les loyers et les sorties, dur dur de s'en sortir. On est alors à la recherche de bons plans à gauche et à droite, on revend les bouquins de l'année passée, on donne des cours aux plus jeunes, on babysitte, etc. Et si la solution était juste sous vos yeux, plus précisément dans votre ordinateur ? Nous vous présentons 2 façons de gagner de l'argent facilement tout en étant étudiant.
L’exemple d’Audrey n’est malheureusement pas rare et si elle a réussi à redresser la barre en seconde sess, ce n’est pas toujours le cas. Le premier conseil est sans doute de n’opter pour cette solution que si tu sais avoir une volonté d’acier. L’argent perçu durant les deux mois d’été doit être équitablement réparti sur les dix mois qui suivent. Pierre, étudiant en architecture, a trouvé un moyen très simple (même si un peu archaïque) de faire. «Une fois mes salaires versés, je retire tout de mon compte et je divise la somme par dix. Chaque part est ensuite glissée dans une enveloppe et je sais que, chaque mois, je ne peux pas dépasser ce qu’il y a dans l’enveloppe. Mon défi, c’est d’arriver à avoir un reste et de le mettre dans l’enveloppe suivante. Cela fait trois ans que je fais comme ça et je suis même arrivé, à la fin de l’année dernière, à m’acheter le vélo dont je rêvais parce que j’avais fait des économies.»

Vends des déchets au centre de recyclage local. Dans certains pays, des sites de recyclage paient de petites sommes par kilogramme d’articles recyclables apportés. Fais le tour de ton quartier en ramassant les objets comme les bouteilles de verre, les canettes métalliques, les vieux journaux, les boites de céréales et les bouteilles de lait. Demande ensuite à tes parents de te conduire dans un centre de recyclage, et échange ton butin contre un peu d’argent [17].
C’est une plateforme 100% française dédiée au dropshipping qui vous propose une formation complète en vidéo sur tous les leviers de la vente en ligne. L’objectif est de vous former pour que vous réussissez rapidement et gagnez de l’argent rapidement. La solution met également à votre disposition des business coach pour vous aider à développer vos ventes et gagner plus !

Mais si tu souhaites gagner de l'argent de poche avec Youtube à 12, 13 ou 14 ans, tout en gardant ton anonymat, il existe une solution : les chaînes de top. DocSeven ou Taupe10 on enclenché le mouvement en France, s'inspirant de chaînes très populaires outre-atlantique. Il te suffit d'acheter un logiciel de montage, un micro et de t'inspirer d'articles populaires trouvés sur des sites comme Buzzfeed.


Une fois dans l’Archipel, les « faux étudiants » deviennent une main-d’œuvre précieuse. Le Japon souffre en effet d’une grave pénurie de travailleurs manuels. Le gouvernement n’autorise pas les étrangers à venir au Japon au titre d’un « travail non qualifié ». Il a organisé un système de « formation technique interne » qui permet à environ 210 000 étrangers d’entrer au Japon et d’y effectuer des tâches non qualifiées dans 74 secteurs bien définis. Il s’agit de travaux pour des PME dans le textile, la confection, les machines et la transformation des métaux ainsi que d’emplois sur des chantiers de construction et dans des usines de transformation des produits de l’agriculture ou de la pêche. Le Japon manque donc de main-d’œuvre dans bien des domaines où les étudiants internationaux sont considérés comme une véritable aubaine.
Jusqu’à une période récente, 60 % des étudiants internationaux du Japon étaient de nationalité chinoise. Mais depuis quelques temps, le nombre de Chinois reste pratiquement stable alors que celui des étudiants venus d’autres pays d’Asie, en particulier du Vietnam, augmente rapidement. En l’espace de quatre ans, les Vietnamiens sont devenus quatre fois plus nombreux au point qu’ils constituent à présent près du quart du total des étudiants étrangers, le pourcentage de Chinois n’étant plus que de 42 %.
Posez votre candidature pour obtenir une bourse d'études ou une subvention. Beaucoup d'étudiants pensent qu'ils ne sont éligibles qu'au financement auquel ils ont postulé initialement. C'est une erreur ! Souvent, il y a de nouvelles possibilités de bourses aux étudiants en fin de cycle, mais ces possibilités ne sont pas toujours largement diffusées. Vous pouvez aussi prétendre à bénéficier de l'une des bourses ou des subventions qui sont proposées par des groupes en dehors de votre université.
×