Vends des déchets au centre de recyclage local. Dans certains pays, des sites de recyclage paient de petites sommes par kilogramme d’articles recyclables apportés. Fais le tour de ton quartier en ramassant les objets comme les bouteilles de verre, les canettes métalliques, les vieux journaux, les boites de céréales et les bouteilles de lait. Demande ensuite à tes parents de te conduire dans un centre de recyclage, et échange ton butin contre un peu d’argent [17].


Pet-sitter sur Gudog, donner des cours particuliers sur Livementor, guider des touristes dans la visite de votre ville sur Guidelikeyou, beaucoup de plateformes estampillées « consommation collaborative » peuvent permettre d’arrondir vos fins de mois d’étudiant fauché, on a fait la liste des 200 services de consommation collaborative en France pour vous, une vraie mine de bons plans étudiants, jettez-y un oeil 🙂

Bonjour. J’ai lu vos conseils et votre article est vraiment intéressant. Je suis Tchadien, je suis en France depuis 4 mois en prépa MPSI (lycée Victor Hugo à Besançon). J’ai déjà donné des cours de soutiens dans mon pays aux élèves du primaire (à l’école française) pendant que j’étais en 1èreS. J’ai beaucoup réfléchis à comment faire pour avoir une stabilité financière sans entraver mes études et le soutien scolaire me semble être une bonne alternative.


Astuce Pro: Si vous décidez de lancer un blog, une entreprise ou une boutique en ligne, n'oubliez pas que votre VR est un panneau d'affichage publicitaire en constante évolution. Mettez votre adresse de site Web ou de blog sur le dos et les côtés de votre campeur; tout le monde sur la route, et tout le monde campant où vous arrêtez, le verra. C'est un moyen facile d'augmenter votre exposition.
Jusqu’à une période récente, 60 % des étudiants internationaux du Japon étaient de nationalité chinoise. Mais depuis quelques temps, le nombre de Chinois reste pratiquement stable alors que celui des étudiants venus d’autres pays d’Asie, en particulier du Vietnam, augmente rapidement. En l’espace de quatre ans, les Vietnamiens sont devenus quatre fois plus nombreux au point qu’ils constituent à présent près du quart du total des étudiants étrangers, le pourcentage de Chinois n’étant plus que de 42 %.
Il existe deux écoles de pensée générales concernant le versement d'une allocation aux enfants: Les enfants devraient gagner de l'argent en échange de corvées ou les enfants ne devraient pas être payés pour les contributions régulières attendues de chaque membre de la famille. Dans ce dernier cas, les enfants reçoivent régulièrement de l'argent sans condition, reçoivent de l'argent au besoin ou doivent le gagner autrement.Il y a des av
Gagne de l’argent en vendant des objets faits main. Si tu aimes la créativité, transforme ton passetemps en une activité rentable. Tu peux fabriquer des bougies, des bracelets de l’amitié ou de jolies cartes de vœux. Vends ensuite tes produits artisanaux dans une foire locale, un marché hebdomadaire ou en ligne sur un site comme Etsy. Fixe le prix de tes articles en considérant le cout des matériaux utilisés dans la fabrication et le temps consacré à leur réalisation [7].
Puis il y a ceux qui ont de l’or dans les mains et qui n’hésitent pas à en profiter. Avec des sites comme List Minut, ils parviennent à valoriser leurs savoir-faire. Pour preuve: Antonin et Patrick, deux frères qui poursuivent leurs études universitaires. «J’ai la main verte. J’adore m’occuper des jardins. Celui de nos parents, mais aussi celui des autres. J’offre mes services à bon prix, mais mon agenda est toujours très bien rempli. Du coup, je prends l’air, je vis ma passion et j’ai de l’argent de poche pour une vie estudiantine comblée,» nous explique Patrick. Antonin, lui, est plutôt bricoleur. «Via le site, je trouve des petits boulots. Cela va de repeindre une chambre à changer un robinet dans une cuisine. Cela me permet de gérer au mieux mon agenda. En plus, les gens sont généralement généreux et m’offrent toujours un peu plus que le devis établi. En plus, on se fait mutuellement de la publicité, mon frère et moi. Lorsqu’il fait un jardin et qu’il entend que des gens sont coincés avec des petits travaux à faire, il parle de moi. Bien évidemment, je fais pareil lorsque je suis dans une maison et que je me rends compte que le jardin est laissé à l’abandon…»

Avec la multiplication des plateformes de freelancing, les étudiants qui sont à l’aise à l’écrit peuvent générer des revenus plus ou moins conséquents en rédigeant des articles informatifs, des billets d’humeur, des chroniques et des tests de produit. L’activité est particulièrement rentable dans la mesure où elle ne vous coûte que votre temps. Veillez à ne pas vous engager dans des deadlines trop serrées pour ne pas empiéter sur vos études.


L’exemple d’Audrey n’est malheureusement pas rare et si elle a réussi à redresser la barre en seconde sess, ce n’est pas toujours le cas. Le premier conseil est sans doute de n’opter pour cette solution que si tu sais avoir une volonté d’acier. L’argent perçu durant les deux mois d’été doit être équitablement réparti sur les dix mois qui suivent. Pierre, étudiant en architecture, a trouvé un moyen très simple (même si un peu archaïque) de faire. «Une fois mes salaires versés, je retire tout de mon compte et je divise la somme par dix. Chaque part est ensuite glissée dans une enveloppe et je sais que, chaque mois, je ne peux pas dépasser ce qu’il y a dans l’enveloppe. Mon défi, c’est d’arriver à avoir un reste et de le mettre dans l’enveloppe suivante. Cela fait trois ans que je fais comme ça et je suis même arrivé, à la fin de l’année dernière, à m’acheter le vélo dont je rêvais parce que j’avais fait des économies.»
Les gens s’imaginent souvent que les étudiants étrangers employés à temps partiel au Japon travaillent dans des superettes ou des chaines de restaurants. Mais les lieux où ceux-ci jouent un rôle vraiment important sont en général situés à l’abri des regards. Les « faux étudiants » sont chargés, entre autres, de préparer les ingrédients des boîtes-repas (bentô) vendues dans les supermarchés et les superettes, de trier les paquets livrés à domicile par les services de messagerie, de nettoyer les chambres d’hôtels et de distribuer les journaux.
La liste pourrait encore être longue. À chaque étudiant rencontré, on pouvait entendre l’histoire d’un pote ou du pote d’un pote qui a trouvé un filon pour bosser ou pour gagner ces quelques euros qui permettent de gagner un peu en confort. Baby-sitting, coursier à vélo, plongeur, serveur dans un bar… En fait, pratiquement tous les métiers peuvent aujourd’hui se décliner en mode étudiant. Autant dire que si tu ne trouves pas le tien, c’est sans doute parce que tu n’as pas besoin ou envie de bosser… 

Ramasse les feuilles mortes dans les jardins. Pour que tu trouves facilement du travail, il faut qu’il y ait beaucoup d’arbres dans ton quartier. Prends un râteau et quelques grands sacs-poubelle, puis va de maison en maison pour offrir tes services. Demande à tes voisins à quels endroits tu dois ratisser leur pelouse et où tu dois mettre les feuilles ramassées. Par exemple, le faire sur le trottoir pour que les éboueurs les prennent, ou les déverser sur un terrain boisé derrière leur maison. Fais un gros tas de feuilles, puis mets-les dans un sac-poubelle et ferme-le bien.
Une partie non négligeable de ces individus continue à travailler en toute illégalité au Japon pour rembourser les dettes qu’ils ont contractées dans leur pays. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que certains d’entre eux en arrivent à commettre des délits comme les vols, notamment à l’étalage, pour se procurer au plus vite l’argent dont ils ont besoin, avant de se faire attraper par la police et renvoyer dans leur pays. En 2015, les Vietnamiens sont arrivés en tête, en tant que nationalité, des étrangers arrêtés pour un délit commis dans l’Archipel, y compris par rapport aux Chinois qui sont quatre fois plus nombreux qu’eux au Japon.

Profitez au maximum de votre présence en ligne. Si vous consacrez trop de temps pour naviguer sur internet ou pour faire des achats en ligne, vous pourrez trouver un moyen pour rentabiliser votre présence en ligne. Il y a plusieurs entreprises qui vous offrent des petites sommes d'argent pour participer à des enquêtes, comme iPoll.com. Vous pouvez aussi télécharger des applications ou écouter de la musique.
×