Il s’agit d’un moyen noble et digne de vous faire rémunérer. En plus de générer des entrées d’argent, ce moyen vous offre aussi la satisfaction d’avoir aidé quelqu’un à acquérir des connaissances dont il tirera profit, et qu’il transmettra peut-être lui-même à son tour, contre paiement. Dans ce dernier cas, mes félicitations, vous vous créez vous-mêmes vos futurs concurrents !
Si vous n'avez actuellement aucun flux de revenus passif et que vous n'avez aucun moyen (en ce moment) de générer un revenu mobile, n'attendez pas d'être sur la route pour démarrer une nouvelle entreprise. Rappelez-vous, la vie de RV à temps plein est, dans un premier temps, son propre travail à temps plein. Si vous ajoutez une nouvelle entreprise dans le mélange, vous allez être stressé et submergé très rapidement.
A partir du moment ou vous avez commencé à suivre quelques tutoriels, le mieux est de vous lancer dans des petits projets pour vous, qui n’ont pas besoin d’être très ambitieux, mais qui vous familiariseront avec la conduite d’un projet de A (l’idée) à Z (le déploiement, la gestion des bugs, etc). Cela peut être aussi bien un site, qu’une app, un jeu, ou autre.

Certains travaux à distance, comme l'écriture d'un blog ou l'écriture et la vente d'un livre électronique, peuvent également vous permettre de générer un revenu passif avec des liens d'affiliation et des ventes de produits. Certains vacanciers à temps plein technophiles génèrent un revenu passif sain grâce à leurs blogs. Gardez à l'esprit que l'écriture d'un blog réussi demande beaucoup de travail, et cela ne se fera certainement pas du jour au lendemain. Mais avec dévouement et le bon ensemble de compétences, vous pouvez y arriver.
Pour remédier à cet état de fait, il faudrait commencer par mettre un terme à l’afflux des « faux étudiants » actuel. Il suffirait pour cela que les autorités compétentes examinent avec soin les documents accompagnant les demandes de visa d’étudiant et qu’ils opposent un refus à toute personne ayant remis des documents falsifiés pour prouver sa capacité à subvenir à ses propres besoins. Malheureusement, les choses sont en train d’évoluer dans le sens opposé. En mai 2017, le Parti libéral-démocrate (PLD) à la tête de la coalition au pouvoir, a demandé à ce qu’on insiste sur l’objectif de porter le nombre des étudiants internationaux à 300 000, d’ici 2020. Le Conseil du PLD pour la promotion de l’engagement dynamique de tous les citoyens a émis un ensemble de directives appelant notamment à une « utilisation active » de ces mêmes étudiants pour pallier au manque de main-d’œuvre du Japon. Il semble même qu’il soit question de leur accorder plus que les 28 heures de travail hebdomadaires autorisées à l’heure actuelle.

Contactez le service de la promotion professionnelle. La plupart des universités ont un service qui s'occupe de la promotion professionnelle. Son rôle consiste à conseiller les étudiants en matière de recherche d'emploi. Ce service aide notamment les étudiants qui sont sur le point de terminer leurs études, à préparer leurs candidatures et leurs entretiens en vue d'avoir un emploi. Toutefois, ne pensez pas que vous ne devez faire appel à ce service que lorsque vos études approchent de leur fin.
×