Il y a quelques années, d’aucuns organisaient chez eux des ‘restos clandestins’. Un concept qui marchait assez bien chez les étudiants puisque cela permettait aux uns de guindailler et de ripailler à bon prix tandis que les autres gagnaient quelque menue monnaie pour arrondir leurs fins de mois et, à leur tour, pouvoir guindailler sans craindre de grever un budget déjà tendu. Mais le web 2.0 est passé par là et les grands repas conviviaux font moins recette. Aujourd’hui, on se la joue traiteur. C’est en tout cas le choix de Mehdi, étudiant en Histoire. «J’adore cuisiner, depuis toujours. J’ai toujours cuisiné avec ma maman et mes tantes. Ce n’était pas forcément bien vu dans ma famille où un homme n’aurait rien à faire en cuisine. Pourtant, cela m’a permis d’apprendre quelques astuces qui, aujourd’hui, me sont bien utiles.» Et Mehdi de nous raconter comment il a découvert Menu Next Door. «Je suis marocain et j’ai pleinement joué la carte de la tradition. Je n’ai pas cours le vendredi. Du coup, chaque vendredi, je propose un menu typique. Petite entrée et couscous. Durant toute la semaine, les gens passent leur commande. Le vendredi matin, je vais faire mes courses et puis je cuisine l’après-midi. Au début, c’était un gimmick avec quelques potes. Mais mes potes en ont parlé à leurs potes et, aujourd’hui, c’est une vingtaine de couscous que je prépare tous les vendredis. Et je dois avouer que je m’en sors pas trop mal,» conclut-il dans un éclat de rire.
Ramasse les feuilles mortes dans les jardins. Pour que tu trouves facilement du travail, il faut qu’il y ait beaucoup d’arbres dans ton quartier. Prends un râteau et quelques grands sacs-poubelle, puis va de maison en maison pour offrir tes services. Demande à tes voisins à quels endroits tu dois ratisser leur pelouse et où tu dois mettre les feuilles ramassées. Par exemple, le faire sur le trottoir pour que les éboueurs les prennent, ou les déverser sur un terrain boisé derrière leur maison. Fais un gros tas de feuilles, puis mets-les dans un sac-poubelle et ferme-le bien.
Vous vous demandez comment gagner de l'argent lorsqu'on est étudiant, je vous réponds que si votre fac est dans une région touristique vous pouvez être embauché comme saisonnier dans la restauration. Si vous habitez une région agricole, là encore vous avez plus de chance de travailler pour la cueillette des fruits ou le ramassage du maïs. J'ai fait la saison des vendanges, c'est dur de couper le raisin ou de porter la hotte, mais ça rapporte bien.

On a beau être en 2014, celle-ci est un classique depuis des dizaines d’années (bien avant l’arrivée de PayPal). C’est une variante d’un système pyramidal qui consiste à vous dire de rajouter votre nom sur une liste, et de payer 5 euros au premier de la liste qui vous a été envoyée. Vous renverrez alors cette liste en enlevant le premier et en rajoutant votre nom en fin de liste. Ainsi, si votre email est renvoyé plusieurs fois, vous serez en première position dans la liste et vous recevrez ces 5 euros.
Wix : c'est la plateforme la plus simple à utiliser. Tu pourras créer tes pages grâce au "glisser-déposer" – il te suffira de savoir te servir d'un clavier et d'une souris pour pouvoir créer ton site ! L'accès à la plateforme est relativement abordable – tu pourras obtenir un pack (nom de domaine, hébergement et outil de création) pour 8,25 euros par mois.

Nous sommes étudiants, comment gagner de l'argent ? Nous nous sommes déjà inscrits pour faire de la garde d'animaux à domicile (ou des visites), c'est très bien, facile, mais les missions sont rares ou non compatibles avec nos emplois du temps. Quel genre de jobs pourraient être plus rémunérateurs ? L'un d'entre nous a donné des cours particuliers mais c'est pas trop notre truc, pour trouver une place de caissière ou travailler dans un péage, il faut avoir du piston. On ne sait pas quoi faire...
Il se trouve que je suis né à Setouchi. La population de la ville ne cesse de vieillir et de diminuer. À l’heure actuelle, elle se limite à 38 000 personnes. La principale industrie de Setouchi est l’ostréiculture, un secteur où la main d’œuvre fait cruellement défaut. La ville essaie donc d’attirer les étudiants internationaux pour pouvoir les faire travailler sur place. Elle compte les héberger dans les maisons vides de plus en plus nombreuses qu’elle abrite. Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet de revitalisation de l’économie locale, elle a proposé au nouvel établissement de langue de lui louer à bas prix les locaux de l’ancienne école primaire. Au train où vont les choses, les initiatives de ce type risquent fort de se multiplier dans tout l’Archipel. Reste à savoir si elles auront le succès escompté.
Il y a quelques années, d’aucuns organisaient chez eux des ‘restos clandestins’. Un concept qui marchait assez bien chez les étudiants puisque cela permettait aux uns de guindailler et de ripailler à bon prix tandis que les autres gagnaient quelque menue monnaie pour arrondir leurs fins de mois et, à leur tour, pouvoir guindailler sans craindre de grever un budget déjà tendu. Mais le web 2.0 est passé par là et les grands repas conviviaux font moins recette. Aujourd’hui, on se la joue traiteur. C’est en tout cas le choix de Mehdi, étudiant en Histoire. «J’adore cuisiner, depuis toujours. J’ai toujours cuisiné avec ma maman et mes tantes. Ce n’était pas forcément bien vu dans ma famille où un homme n’aurait rien à faire en cuisine. Pourtant, cela m’a permis d’apprendre quelques astuces qui, aujourd’hui, me sont bien utiles.» Et Mehdi de nous raconter comment il a découvert Menu Next Door. «Je suis marocain et j’ai pleinement joué la carte de la tradition. Je n’ai pas cours le vendredi. Du coup, chaque vendredi, je propose un menu typique. Petite entrée et couscous. Durant toute la semaine, les gens passent leur commande. Le vendredi matin, je vais faire mes courses et puis je cuisine l’après-midi. Au début, c’était un gimmick avec quelques potes. Mais mes potes en ont parlé à leurs potes et, aujourd’hui, c’est une vingtaine de couscous que je prépare tous les vendredis. Et je dois avouer que je m’en sors pas trop mal,» conclut-il dans un éclat de rire.

Gardez à l'esprit que de nombreux centres de loisirs publient un catalogue semestriel qui répertorie les classes et ateliers à venir pour les six prochains mois. Donc, vous devrez planifier à l'avance pour certaines organisations. L'un des avantages d'un tel délai est que le centre disposera de suffisamment de temps pour promouvoir votre classe, donc il est plus susceptible de se remplir.

Quand vous encaissez un chèque ou vous faites un retrait, prenez suffisamment d'argent pour le mois, dans la mesure du possible. Ainsi, vous éviterez des déplacements fréquents au distributeur automatique de billets (DAB). Si vous comptez des frais s'élevant à 3 € en moyenne par retrait, le montant de vos dépenses peut devenir important à la longue [25].
Merci pour votre article, qui me parait être une bonne solution, je suis en maîtrise d’anglais. Par contre, vous vous faites rémunérer comment ? En espèces au black ? Non déclaré ? C’est dangereux si vous avez un contrôle fiscal et puis vous n’avez aucune protection sociale ni cotisation retraite… A moins que vous utilisiez des chèques emploi service ? Mais les parents payent les charges, donc 50% plus cher… mais un chèque emploi service, c’est un contrat. Il est interdit de travailler en France sans contrat, donc contrairement à ce que l’on pense la rédaction d’un contrat chèque emploi service est obligatoire. Et on ne peut pas arrêter comme ça …

Bonjour. Le tarif peut sembler élevé mais après je n’ai jamais obligé personne à venir avec moi. Il faut commencer petit, avoir des témoignages de personnes que vous avez permis d’emmener à un diplôme et de réussir leurs études et après en fonction des diplômes que l’on a on peut demander plus. J’ai demandé plus dès que j’ai obtenue mon CAPES par exemple.
Inscrivez-vous sur supermarmitte .Le concept est simple: si vous avez fait une tarte tatin que vous ne mangerez jamais tout seul, il suffit de l’indiquer sur le site, de dire le prix que vous en souhaitez et de revendre le surplus. Moins cher qu’au supermarché, meilleur que les plats tout prêts, c’est un bon moyen de gagner un peu d’argent tout en régalant son prochain.
Tu pourras ainsi monter tes propres "tops" – si possible racoleurs, puisque ton objectif va consister créer des vidéos qui se démarquent des autres, afin de récolter un maximum de clics. Regarde par exemple ce que fait le Youtubeur "Univers du Top" : "5 histoires d'enfants élevés par des animaux", "11 records du monde qui ont mal tourné","Top 10 des accidents dans les parcs d'attraction",...
Hôtes de camp . Les hôtes du camp agissent en tant que «directeur général» du terrain de camping dans les parcs d'État et nationaux. Ils vérifient l'arrivée des campeurs, assurent l'entretien du terrain de camping, perçoivent les frais et, en général, surveillent les choses. La plupart des postes d'animateur de camp exigent un engagement de plusieurs semaines, commençant habituellement à quatre semaines, tandis que d'autres exigent un engagement saisonnier.
Regarde dans tes tiroirs si certains vêtements pourraient être vendus. Prend-les en photo, inscris-toi sur Vinted, et liste tous les vêtements dont tu aimerais te débarrasser. Cela pourra te permettre d'acheter d'autres vêtements, d'utiliser cet argent pour t'amuser ou encore de mettre à profit ces sommes pour te lancer dans une méthode qui demande un certain investissement.

Et vous oubliez une toute nouvelle façon de se faire un peu d’argent. Il s’agit de livrer des colis pour d’autres particuliers tout simplement. Je fais un trajet du point A au point B, quelqu’un me contacte car il est intéressé par mon trajet et me demande si je peux prendre avec moi un colis et le livrer. Une fois le colis donné à son destinataire, je touche une petite rétribution qui me permet de payer l’essence et ou le péage. Voilà, c’est simple et tout est sécurisé. Je vous conseille le site http://www.colisbree.com.
Attention… Pour ne pas dépasser son quota d’heures, il est parfois tentant de ne pas déclarer ses revenus. Un exemple: vendre des objets de particulier à particulier est une activité qui n’est pas considérée comme une activité professionnelle. Le fisc est-il en phase avec cette vision des choses? Pour chacune des activités que tu voudrais entreprendre, tente de prendre les bons conseils et vérifie que ce que tu fais se fait dans la légalité. Gagner quelques centaines d’euros par mois ne vaut réellement pas la peine si après quelques années, tu es rattrapé par un contrôleur qui te fera payer une note pour le moins salée.
Cela dit, il ne faut pas toujours faire appel à un bas de laine pour réfréner ses envies de dépense. À commencer par cette fonctionnalité qu’offrent certaines banques et qui consiste d’une part à bloquer les dépenses mensuelles, mais aussi d’inciter à une épargne automatique en reversant sur un compte d’épargne tout ce qui dépasse un certain montant à un moment donné. Enfin, il existe aussi des apps qui permettent de gérer son budget. Nous pensons à Study Money qui aura le bon goût de te prévenir lorsque tu fais un trou dans ton budget ou encore à Mint qui a le bon goût de vous donner des conseils pour épargner de l’argent.
S'il neige beaucoup dans votre région, l'achat d'une souffleuse à neige pourrait être un investissement payant. Si vous êtes un lève-tôt, vous pourrez gagner de l'argent en enlevant la glace qui s'est accumulée sur les voitures pendant la nuit, avant le départ des propriétaires au travail. Vous aurez peut-être la chance d'attirer plusieurs clients de votre voisinage ou qui habitent dans un même immeuble.
×