Faites un échange de services avec vos amis. Consacrez-vous un budget supérieur à vos moyens pour aller chez le coiffeur ou pour vos frais de soins esthétiques ? Avez-vous un ami qui ne peut pas s'empêcher de prendre des pâtisseries au café ou qui paie pour avoir des leçons particulières ? Pensez à l'argent que vous dépensez avec vos amis, puis essayez de trouver un moyen pour échanger ou troquer des services avec vos amis, afin de faire des économies.
Sois honnête : ne mens pas sur vos compétences, ou sur la qualité des objets que tu proposes – cela se retournera forcément contre toi. Inscris-toi dans une relation "gagnant-gagnant", dans laquelle tu apporteras de la valeur à tes clients - une valeur qui pourra se traduire en espèces sonnantes et trébuchantes, ou en argent supplémentaire sur ton compte bancaire.
Attention… Si tu as l’habitude de travailler pour une société, par exemple pour faire le classement des archives, prends soin de correctement noter les heures réellement effectuées. Par habitude, ton employeur pourrait noter une journée alors que tu n’as fait, par exemple, que cinq heures. Tu serais alors le grand perdant puisque tu verras ton décompte soustrait de huit heures et tu perdrais l’occasion de gagner trois heures de boulot.
Une partie non négligeable de ces individus continue à travailler en toute illégalité au Japon pour rembourser les dettes qu’ils ont contractées dans leur pays. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que certains d’entre eux en arrivent à commettre des délits comme les vols, notamment à l’étalage, pour se procurer au plus vite l’argent dont ils ont besoin, avant de se faire attraper par la police et renvoyer dans leur pays. En 2015, les Vietnamiens sont arrivés en tête, en tant que nationalité, des étrangers arrêtés pour un délit commis dans l’Archipel, y compris par rapport aux Chinois qui sont quatre fois plus nombreux qu’eux au Japon.
Tu n'as pas d'argent à investir dans un stock ? Tu pourrais te tourner vers un fournisseur de ton quartier, et lui proposer – en échange d'une commission – de vendre des produits pour lui. Il sera même possible de mettre en place un système pour qu'il soit alerté à chaque fois qu'une commande est passée sur ton site. Cela te permettra de te concentrer sur l'amélioration de ton site, et la promotion des produits.
Obtenir un rendez-vous rapidement dans une banque, juger l’amabilité d’un opticien : ces missions, aussi nombreuses que variées, sont rémunérées en moyenne entre 10 et 30 euros. Et si elles peuvent constituer un revenu d’appoint idéal, d’autres donnent lieu à des récompenses en nature. Par exemple, quand un client mystère est chargé de tester un musée, son ticket d’entrée lui est remboursé. Le principe est le même lorsqu’il s’agit de tester un restaurant. Pour trouver ces espions d’un jour, certaines entreprises passent par des structures spécialisées. SMICE, DMS, MKG Qualiting : une simple recherche sur internet devrait vous permettre d’en trouver plusieurs dizaines.
Si vous êtes intéressé par la programmation, il est facile d’apprendre à coder par soi-même, car il y a de nombreux tutoriels de grande qualité sur internet. OpenClassRooms fournit de nombreux cours de qualité en français, et si vous lisez l’anglais les possibilités sont encore plus nombreuses (par exemple l’excellent tutorial Ruby on Rails de Michael Hartl).
Ma question concerne l'année scolaire et non les périodes de vacances scolaires. Comment obtenir de l'argent en travaillant pendant ses études ? C'est très limité en temps si on veut suivre les cours. J'ai des amis qui travaillent toute l'année mais du coup, on ne les voit jamais sur les bancs de la fac, ils apprennent tout sur les poly/ronéo etc. J'en suis incapable. Je peux me dégager 1h en soirée et davantage le week end mais je ne sais vraiment pas qui cela pourrait intéresser. Je suis inscrite sur un site qui propose du baby sitting mais ce n'est pas avec ça que je vais pouvoir gagner de quoi financer mon loyer... Si vous avez des idées, merci.
Une fois dans l’Archipel, les « faux étudiants » deviennent une main-d’œuvre précieuse. Le Japon souffre en effet d’une grave pénurie de travailleurs manuels. Le gouvernement n’autorise pas les étrangers à venir au Japon au titre d’un « travail non qualifié ». Il a organisé un système de « formation technique interne » qui permet à environ 210 000 étrangers d’entrer au Japon et d’y effectuer des tâches non qualifiées dans 74 secteurs bien définis. Il s’agit de travaux pour des PME dans le textile, la confection, les machines et la transformation des métaux ainsi que d’emplois sur des chantiers de construction et dans des usines de transformation des produits de l’agriculture ou de la pêche. Le Japon manque donc de main-d’œuvre dans bien des domaines où les étudiants internationaux sont considérés comme une véritable aubaine.
Avant de demander comment gagner des sous en étant étudiante, vous devriez nous dire dans quel domaine vous étudiez. En général, on peut trouver en rapport... moi qui étudiait la pharmacie, j'ai fait du secrétariat médical pour un ophtalmo. Connaître les termes médicaux était capital et pendant les vacances le rythme était plus cool qu'en dehors. D'autres de ma promo travaillaient en pharmacie comme aide ou magasinier. D'autres faisait du service à la personne (garde malade par exemple). Je suppose que dans chaque filière, il y a des jobs d'été...

Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?
Quand nous campions dans le sud du Texas, nous avons rencontré un couple de retraités qui finançaient leurs voyages avec eBay. Ils avaient une activité eBay prospère revendant de vieilles chaussures. Oui, tu l'as bien lu. Ils ont fouillé les magasins d'aubaines et les ventes de garage pendant qu'ils voyageaient à travers le pays et revendaient des chaussures sur eBay.

Cela risque toutefois d'être difficile à transposer en France – tu n'as a priori pas le droit de vendre des objets ou de la nourriture en pleine rue. Mais si tu arrives à te mettre d'accord avec une brocante, ou avec le gérant d'un camping dans lequel tu passes des vacances, n'hésite pas à mettre à profit cette idée qui pourrait te rapporter plusieurs dizaines d'euros par jour !​
Il s'agit d'un emploi particulièrement intéressant. Il vous suffit de garder la maison, recevoir le courrier, arroser les plantes, entretenir le jardin et peut-être prendre soin des animaux domestiques. De plus, vous aurez la chance de vivre, pendant quelques jours ou même des semaines, dans une maison qui est probablement bien plus agréable que la vôtre.
×