Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
[…] Quoi de plus important pour un jeune que de pouvoir travailler tout en étudiant ? Cet avantage étudiant vous permet déjà d’avoir un avant-goût du monde professionnel, mais c’est également pour vous une occasion de gagner un peu d’argent, de quoi faire augmenter votre budget étudiant. Vous allez découvrir comment j’ai réussi à gagner 400€ par mois pendant mes études et comment vous allez pouvoir faire la même chose en lisant mon article Comment un étudiant peut gagner facilement 400€ par mois […]
Pour y arriver j’ai du beaucoup travailler et cela n’a pas été facile tous les jours. Mes deux premières années d'études ont été assez compliqué et j’ai dû redoubler ma troisième année car il y a deux matières que je n’avais pas réussi à valider. Mon redoublement m’a permis de doubler ma note dans une matière ( je suis passé de 5 à 10 ) et de la tripler dans l’autre ( je suis passé de 4 à 12).
L’idée demande bien évidemment un peu d’organisation et des choses à vendre. Vincent, un pote d’Eric, n’est plus étudiant. Mais il faisait partie de la première équipe, celle qui a vidé le grenier de la grand-mère, et il a décidé d’en faire un métier. Il s’est même fait une spécialité des meubles et autres toiles. Le reste, il le refourgue à Eric qui vend sur différents sites. Car c’est bien là que se situe le problème pour rendre cette solution efficace à long terme. Il faut toujours avoir des choses à vendre et cela prend souvent beaucoup de temps de récolter les objets. Pas de doute, travailler aux puces est un boulot à part entière.
Pour remédier à cet état de fait, il faudrait commencer par mettre un terme à l’afflux des « faux étudiants » actuel. Il suffirait pour cela que les autorités compétentes examinent avec soin les documents accompagnant les demandes de visa d’étudiant et qu’ils opposent un refus à toute personne ayant remis des documents falsifiés pour prouver sa capacité à subvenir à ses propres besoins. Malheureusement, les choses sont en train d’évoluer dans le sens opposé. En mai 2017, le Parti libéral-démocrate (PLD) à la tête de la coalition au pouvoir, a demandé à ce qu’on insiste sur l’objectif de porter le nombre des étudiants internationaux à 300 000, d’ici 2020. Le Conseil du PLD pour la promotion de l’engagement dynamique de tous les citoyens a émis un ensemble de directives appelant notamment à une « utilisation active » de ces mêmes étudiants pour pallier au manque de main-d’œuvre du Japon. Il semble même qu’il soit question de leur accorder plus que les 28 heures de travail hebdomadaires autorisées à l’heure actuelle.
Inscrivez-vous sur supermarmitte .Le concept est simple: si vous avez fait une tarte tatin que vous ne mangerez jamais tout seul, il suffit de l’indiquer sur le site, de dire le prix que vous en souhaitez et de revendre le surplus. Moins cher qu’au supermarché, meilleur que les plats tout prêts, c’est un bon moyen de gagner un peu d’argent tout en régalant son prochain.
Achetez vos produits alimentaires dans des magasins qui offrent des remises ou achetez des produits en vrac dans des magasins comme Costco. Dans ce cas, votre facture risque d'être plus élevée, même si les prix sont plus avantageux et les quantités sont plus grandes. Vous pouvez contourner ce problème en associant un ami ou un colocataire à vos achats.
Le gouvernement japonais exige par ailleurs que les étudiants étrangers soient en mesure de subvenir à leurs propres besoins. Il n’est censé accorder de visa qu’à ceux qui apportent la preuve qu’ils ont les moyens de payer leurs frais de scolarité et de vivre sans travailler. Dans les pays émergents comme le Vietnam, seuls les membres des classes les plus privilégiées peuvent se permettre de telles dépenses. Certains finissent donc par soudoyer les banques ou les organes de l’administration pour se procurer des documents falsifiés prouvant que leurs comptes bancaires sont bien remplis et les revenus de leurs parents, suffisants. Et ce sont bien entendu les agences qui se chargent de ces tractations frauduleuses.
Il se trouve que je suis né à Setouchi. La population de la ville ne cesse de vieillir et de diminuer. À l’heure actuelle, elle se limite à 38 000 personnes. La principale industrie de Setouchi est l’ostréiculture, un secteur où la main d’œuvre fait cruellement défaut. La ville essaie donc d’attirer les étudiants internationaux pour pouvoir les faire travailler sur place. Elle compte les héberger dans les maisons vides de plus en plus nombreuses qu’elle abrite. Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet de revitalisation de l’économie locale, elle a proposé au nouvel établissement de langue de lui louer à bas prix les locaux de l’ancienne école primaire. Au train où vont les choses, les initiatives de ce type risquent fort de se multiplier dans tout l’Archipel. Reste à savoir si elles auront le succès escompté.

S'il neige beaucoup dans votre région, l'achat d'une souffleuse à neige pourrait être un investissement payant. Si vous êtes un lève-tôt, vous pourrez gagner de l'argent en enlevant la glace qui s'est accumulée sur les voitures pendant la nuit, avant le départ des propriétaires au travail. Vous aurez peut-être la chance d'attirer plusieurs clients de votre voisinage ou qui habitent dans un même immeuble.
×