Proposez vos services pour faire du tutorat. L'un des meilleurs moyens d'apprendre une matière consiste à l'enseigner. En devenant tuteur, vous pourrez approfondir la connaissance de votre domaine d'étude, rendre un service précieux à d'autres et gagner un peu d'argent. C'est une situation dans laquelle toutes les parties concernées sont gagnantes !
Comme vous pouvez le voir, les possibilités de travail sont infinies. Vous pouvez voyager à travers le pays, passer d'un emploi à l'autre, en construisant une richesse d'expérience qui est difficile à reproduire ailleurs. En échange, vous avez peu de dépenses mensuelles (presque tous les emplois de travail de travail fournissent soit des branchements gratuits ou un hébergement gratuit), et parfois, un revenu hebdomadaire ou mensuel.
À la date du 1er janvier 2017, les autorités ont recensé 65 270 étrangers vivant encore au Japon, malgré l’expiration de leur visa. Leur nombre est en constante progression depuis 2014. L’augmentation est particulièrement nette parmi les Vietnamiens avec 5 137 résidents illégaux, soit 35 % de plus qu’en 2016. Sur la totalité des étrangers en situation irrégulière de janvier 2017, 3 807 sont d’anciens étudiants internationaux, soit 11 % de plus par rapport à l’année précédente. Autrement dit, la multiplication du nombre des étudiants venus du Vietnam est allée de pair avec un accroissement du nombre des Vietnamiens restés illégalement au Japon.

Trouvez des essais de recherche en dehors du campus. Si les occasions sont rares au campus, visitez le site Web du service gouvernemental des essais cliniques, afin de trouver des offres légales pour prendre part à des essais qui auront lieu dans votre région. Vous pouvez aussi consulter les sites des hôpitaux proches de votre domicile, pour voir s'ils ne cherchent pas des participants [8].
Recherchez des divertissements gratuits. Combien dépensez-vous pour aller au cinéma, au bar ou dans les boites de nuit ? Il est important d'avoir une vie sociale et de trouver les moyens pour vous détendre quand vous n'avez pas le nez plongé dans les livres. Cependant, ce n'est pas une raison de dépenser beaucoup d'argent ou même tout votre argent, pour vous amuser pendant votre temps libre.
Il se trouve que je suis né à Setouchi. La population de la ville ne cesse de vieillir et de diminuer. À l’heure actuelle, elle se limite à 38 000 personnes. La principale industrie de Setouchi est l’ostréiculture, un secteur où la main d’œuvre fait cruellement défaut. La ville essaie donc d’attirer les étudiants internationaux pour pouvoir les faire travailler sur place. Elle compte les héberger dans les maisons vides de plus en plus nombreuses qu’elle abrite. Pour faciliter la mise en œuvre de ce projet de revitalisation de l’économie locale, elle a proposé au nouvel établissement de langue de lui louer à bas prix les locaux de l’ancienne école primaire. Au train où vont les choses, les initiatives de ce type risquent fort de se multiplier dans tout l’Archipel. Reste à savoir si elles auront le succès escompté.
Pensez à consacrer un peu d'argent pour installer un bac de collecte de déchets en plastique. Délimitez votre bac avec une couronne de bouteilles en plastique rigide et affichez l'invitation suivante : « Placez vos canettes de boissons gazeuses vides ici ! » Mettez le bac à l'extérieur de votre dortoir, ensuite il ne vous reste plus qu'à trier le contenu avant de le proposer au centre de rachat.
Suis un cours de certification ou une formation. Dans certains pays, il existe de petites formations de babysitteur accessibles à un public assez jeune. C’est notamment le cas au Canada. Si tu vis dans ce pays et que tu as au moins 11 ans, renseigne-toi sur le site de la Croix-Rouge canadienne. Tu peux aussi essayer d’obtenir une certification en premiers soins et en réanimation cardiorespiratoire. En France, il n’y a pas de formation spécifique de babysitteuse, mais tu peux passer le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) dès l’âge de 10 ans. Les certifications t’enseigneront beaucoup de choses utiles. De plus, elles te permettront de [[faire du babysitting|trouver plus facilement un emploi de babysitteuse], car les parents auront davantage confiance en toi [3].
Que savez-vous comment faire cela pourrait être utile à quelqu'un d'autre? Peu importe qui vous êtes ou ce que vous faites, les chances sont grandes que vous ayez au moins une compétence ou un passe-temps que quelqu'un d'autre pourrait vouloir apprendre. Par exemple, pouvez-vous parler couramment une langue étrangère? Savez-vous comment tricoter ou jouer de l'accordéon? Êtes-vous un whiz à l'organisation? Êtes-vous un expert en nutrition? Pouvez-vous tresser des tapis?
Donne des cours particuliers à d’autres enfants. Pense aux matières scolaires dans lesquelles tu as les meilleures notes ou aux sujets qui te passionnent et que tu connais très bien. Aide tes pairs ou donne des cours à des enfants plus jeunes qui veulent prendre de l’avance avant la prochaine année scolaire. Affiche des dépliants publicitaires dans ton quartier ou ton école si c’est autorisé. Ils doivent indiquer les sujets que tu enseignes, les prix des cours et tous les services que tu offres.
Puis il y a ceux qui ont de l’or dans les mains et qui n’hésitent pas à en profiter. Avec des sites comme List Minut, ils parviennent à valoriser leurs savoir-faire. Pour preuve: Antonin et Patrick, deux frères qui poursuivent leurs études universitaires. «J’ai la main verte. J’adore m’occuper des jardins. Celui de nos parents, mais aussi celui des autres. J’offre mes services à bon prix, mais mon agenda est toujours très bien rempli. Du coup, je prends l’air, je vis ma passion et j’ai de l’argent de poche pour une vie estudiantine comblée,» nous explique Patrick. Antonin, lui, est plutôt bricoleur. «Via le site, je trouve des petits boulots. Cela va de repeindre une chambre à changer un robinet dans une cuisine. Cela me permet de gérer au mieux mon agenda. En plus, les gens sont généralement généreux et m’offrent toujours un peu plus que le devis établi. En plus, on se fait mutuellement de la publicité, mon frère et moi. Lorsqu’il fait un jardin et qu’il entend que des gens sont coincés avec des petits travaux à faire, il parle de moi. Bien évidemment, je fais pareil lorsque je suis dans une maison et que je me rends compte que le jardin est laissé à l’abandon…»
Profite de tes dons d'agriculteur. Cultive des herbes aromatiques, des légumes ou des plantes pour les vendre. Attention, il faut que tu aies la main verte ! Si tes parents t’autorisent à planter ton propre potager, choisis des légumes faciles à cultiver comme les tomates, les concombres ou la laitue. Si tu comptes avoir des plantes à l’intérieur dans des pots, opte pour celles qui demandent peu d’espace et une faible exposition au soleil. Récolte tes légumes lorsqu’ils sont murs et vends-les dans des conteneurs en plastique ou des sacs en papier [5].
Le marketing d'affiliation est un modèle commercial qui peut vous rapporter des milliers de euros si vous le faites correctement. En fait, si vous réussissez bien, vous pouvez aller à plein temps, comme je l’ai fait après mon diplôme universitaire. Il s’agit de promouvoir des biens ou des services pour un commerçant et de toucher une commission chaque fois que vous effectuez une vente.

Trouvez des essais de recherche en dehors du campus. Si les occasions sont rares au campus, visitez le site Web du service gouvernemental des essais cliniques, afin de trouver des offres légales pour prendre part à des essais qui auront lieu dans votre région. Vous pouvez aussi consulter les sites des hôpitaux proches de votre domicile, pour voir s'ils ne cherchent pas des participants [8].
×