La seule condition c’est d’être réaliste : il n’existe aucune méthode qui donne des bénéfices rapides et importants en très peu de temps et sans investissement de départ. Si ça ne prend pas de temps, c’est que ça ne rapporte pas. Si ça rapporte beaucoup, c’est que ça prend du temps. Et si ça rapporte, et rapidement, c’est parce que vous devez investir énormément.

Organise une vente de gâteaux si tu as des talents de pâtissier. Choisis des recettes classiques et faciles à préparer en grosses quantités. Tu pourrais réaliser des gâteaux moelleux aux pépites de chocolat, des brownies fondants ou des gâteaux à la vanille. Lorsque tout est cuit, sépare tes gâteaux en portions individuelles que tu mettras dans de jolis emballages comme des sachets de friandises fermés avec des rubans. Installe un stand dans ton jardin ou dehors au coin de ta rue pour profiter de plus de passage.
S’il veut faire appel à des travailleurs étrangers pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre dont il souffre, le Japon doit regarder les choses en face et prendre les mesures appropriées. Mais au lieu de cela, il préfère laisser entrer des étrangers ayant emprunté de grosses sommes d’argent pour obtenir un visa d’étudiant, leur donner des emplois dont les Japonais ne veulent pas et récupérer l’argent qu’ils gagnent sous forme de frais de scolarité. Dans ces conditions, il est tout à fait naturel que beaucoup d’étrangers, déçus par le Japon, en viennent à détester notre pays.

Posez votre candidature pour obtenir une bourse d'études ou une subvention. Beaucoup d'étudiants pensent qu'ils ne sont éligibles qu'au financement auquel ils ont postulé initialement. C'est une erreur ! Souvent, il y a de nouvelles possibilités de bourses aux étudiants en fin de cycle, mais ces possibilités ne sont pas toujours largement diffusées. Vous pouvez aussi prétendre à bénéficier de l'une des bourses ou des subventions qui sont proposées par des groupes en dehors de votre université.
×