On a beau être en 2014, celle-ci est un classique depuis des dizaines d’années (bien avant l’arrivée de PayPal). C’est une variante d’un système pyramidal qui consiste à vous dire de rajouter votre nom sur une liste, et de payer 5 euros au premier de la liste qui vous a été envoyée. Vous renverrez alors cette liste en enlevant le premier et en rajoutant votre nom en fin de liste. Ainsi, si votre email est renvoyé plusieurs fois, vous serez en première position dans la liste et vous recevrez ces 5 euros.

5euros.com est plus généraliste. Ce site te permettra de créer un profil, au sein duquel tu pourras présenter tes services : référencement, rédaction, design de logo,... Avec une seule obligation : proposer une sorte de "produit d'appel", à seulement 5 euros. Tu pourras toutefois gagner plus en proposant des services annexes à tes clients (jusqu'à 50 euros par service).

Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?

Sois honnête : ne mens pas sur vos compétences, ou sur la qualité des objets que tu proposes – cela se retournera forcément contre toi. Inscris-toi dans une relation "gagnant-gagnant", dans laquelle tu apporteras de la valeur à tes clients - une valeur qui pourra se traduire en espèces sonnantes et trébuchantes, ou en argent supplémentaire sur ton compte bancaire.


La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».
C’est vraiment dommage. Je ne dis pas que tous les ebooks sont mauvais, loin de là, mais beaucoup le sont, oui, et prennent leur acheteur pour des pigeons. Et ça vaut aussi pour les thématiques de la virilité, de la santé, des relations homme-femme où vous trouverez toujours un PDF qui vous aidera à sauver votre couple, traiter l’éjaculation précoce ou oublier l’acné pour de bon. Bref, des foutaises….
Pour se faire un peu d’argent, bon nombre d’étudiants travaillent à côté de leurs études, mais ce n’est pas chose facile. Il est évident que peu d'étudiants disposent de moyens suffisants pour financer leurs études, surtout s’ils n’ont pas la chance de bénéficier d'une bourse d’études. La seule issue qui s’offre à eux est de concilier leur statut d’étudiant à un travail à mi-temps. Voici quelques idées de métiers que vous pouvez pratiquer durant votre temps libre.
Achetez vos produits alimentaires dans des magasins qui offrent des remises ou achetez des produits en vrac dans des magasins comme Costco. Dans ce cas, votre facture risque d'être plus élevée, même si les prix sont plus avantageux et les quantités sont plus grandes. Vous pouvez contourner ce problème en associant un ami ou un colocataire à vos achats.
Il y a environ 6 ans, au collège, j'ai commencé à faire du marketing Internet. C'était totalement accidentel mais cela a radicalement changé ma vie. En fait, au moment d’écrire cet article, cela fait plus de 4 ans que j’ai obtenu mon diplôme universitaire en chimie et biologie moléculaire. Cependant, j'ai été un acheteur Internet à temps plein depuis et n'ai jamais travaillé pour un employeur avec mon diplôme. Jusqu'ici, la route a été merveilleuse et chaque jour, je dois remercier Dieu pour cette merveilleuse opportunité d'être un entrepreneur en ligne. Aujourd'hui, je veux rendre. Donc, si vous êtes au collège et que vous voulez gagner de l'argent supplémentaire, suivez les étapes ci-dessous.
Suis un cours de certification ou une formation. Dans certains pays, il existe de petites formations de babysitteur accessibles à un public assez jeune. C’est notamment le cas au Canada. Si tu vis dans ce pays et que tu as au moins 11 ans, renseigne-toi sur le site de la Croix-Rouge canadienne. Tu peux aussi essayer d’obtenir une certification en premiers soins et en réanimation cardiorespiratoire. En France, il n’y a pas de formation spécifique de babysitteuse, mais tu peux passer le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) dès l’âge de 10 ans. Les certifications t’enseigneront beaucoup de choses utiles. De plus, elles te permettront de [[faire du babysitting|trouver plus facilement un emploi de babysitteuse], car les parents auront davantage confiance en toi [3].
Faites un échange de services avec vos amis. Consacrez-vous un budget supérieur à vos moyens pour aller chez le coiffeur ou pour vos frais de soins esthétiques ? Avez-vous un ami qui ne peut pas s'empêcher de prendre des pâtisseries au café ou qui paie pour avoir des leçons particulières ? Pensez à l'argent que vous dépensez avec vos amis, puis essayez de trouver un moyen pour échanger ou troquer des services avec vos amis, afin de faire des économies.

Si vous avez la main verte, pensez à vendre le fruit de vos récoltes. Vous pourrez tirer un bon prix de vos fruits, légumes et herbes aromatiques, la tendance à manger local et bio étant en forte hausse en ce moment. Si vous n’avez pas de jardin, pas de panique, vous pouvez toujours, faire des confitures, des compotes, des gelées de fruits partir de fruits vendus au rabais en fin de marché. Pour la vente, il vous suffit de faire marcher le bouche à oreilles. Prenez toutefois garde à obtenir auparavant un certificat de l’Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (AFSCA).

Alors oui, c'est vrai,tu n'as pas encore ton bac. Tu fais encore des fautes d'orthographe et il reste souvent quelques coquilles dans tes devoirs. Mais tu n'as pas besoin d'être parfait pour aider des élèves plus jeunes que toi ! Il te faudra juste savoir comment bien faire comprendre une notion à un élève, et se montrer patient(e) si celui-ci met du temps à l'assimiler.


Je sais qu’il y a une demande en cours de soutien dans beaucoup de matière. Le mieux pour savoir s’il y a de la demande c’est encore de réaliser une annonce que tu pourrais déposer dans les commerces proches de chez toi mais aussi de rechercher sur internet en publiant des annonces sur des sites spécialisés. Bon courage dans tes recherches et tiens nous au courant.
Créez une application. Il y a plusieurs possibilités de gagner de l'argent dans le secteur des applications pour les téléphones portables. Si vous avez une idée pour créer une nouvelle application, vous avez peut-être trouvé une occasion en or pour faire fortune, dans le cas où votre application permet aux utilisateurs de se divertir, de mieux organiser leur vie ou d'apprendre en suivant des méthodes nouvelles et créatives.
×