Attention… Si tu as l’habitude de travailler pour une société, par exemple pour faire le classement des archives, prends soin de correctement noter les heures réellement effectuées. Par habitude, ton employeur pourrait noter une journée alors que tu n’as fait, par exemple, que cinq heures. Tu serais alors le grand perdant puisque tu verras ton décompte soustrait de huit heures et tu perdrais l’occasion de gagner trois heures de boulot.


Lisez les prospectus et les affiches du campus, qui font de la publicité pour des activités et des manifestations amusantes, gratuites et intéressantes. Votre carte d'étudiant vous permet d'assister gratuitement aux concerts qui sont donnés à l'intérieur du campus ou à des conférences animées par d'éminents penseurs. Vous pouvez aussi participer aux soirées organisées par l'université.
Vends des déchets au centre de recyclage local. Dans certains pays, des sites de recyclage paient de petites sommes par kilogramme d’articles recyclables apportés. Fais le tour de ton quartier en ramassant les objets comme les bouteilles de verre, les canettes métalliques, les vieux journaux, les boites de céréales et les bouteilles de lait. Demande ensuite à tes parents de te conduire dans un centre de recyclage, et échange ton butin contre un peu d’argent [17].
Mais si la plupart de ces idées ne te permettront pas d'obtenir ton indépendance financière (rassure-toi, tu devras de toute façon bientôt t'assumer seul(e) !), toutes ces méthodes pourront t'aider à gagner en autonomie, et à montrer à tes parents que tu comprends bien la valeur du travail. Elles pourront également t'aider à clarifier ton objectif professionnel, et savoir ce que tu souhaites faire (ou ne pas faire) plus tard.
Pet-sitter sur Gudog, donner des cours particuliers sur Livementor, guider des touristes dans la visite de votre ville sur Guidelikeyou, beaucoup de plateformes estampillées « consommation collaborative » peuvent permettre d’arrondir vos fins de mois d’étudiant fauché, on a fait la liste des 200 services de consommation collaborative en France pour vous, une vraie mine de bons plans étudiants, jettez-y un oeil 🙂
La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».
Rendez-vous sur ClickBank.com/marketplace.html et parcourez leurs produits jusqu'à ce que vous en trouviez un que vous souhaitez promouvoir. Assurez-vous qu’un tel produit a une gravité minimale de 20, ce qui signifie que plus de 20 personnes l’ont promu et ont effectué une vente au cours des 30 derniers jours. Assurez-vous également que le produit paie au moins 20 euros par vente et possède une lettre ou une vidéo de vente convaincante.
Audrey, étudiante en communication, se souvient de sa première année, difficile en termes pécuniaires. «Mes parents ont accepté que je fasse des études supérieures, mais je devais assumer de mon côté la bouffe et les sorties. Mon plan était simple: je bossais deux mois comme une folle, j’emmagasinais un maximum d’argent et je dépensais celui-ci au fil de l’année. Sauf que, comme de bien entendu, les choses ne se sont pas passées comme ça. Mi-octobre, j’avais déjà ‘mangé’ la moitié de mon capital. C’est comme si l’argent que j’avais me brûlait les doigts. À Noël, je n’avais plus rien et j’ai dû recommencer des baby-sittings pour avoir juste de quoi manger. Conséquence: ma seconde sess faisait peur à voir.»
Une autre solution est de louer ton kot ou ta voiture si tu n’en as pas besoin. Enfin… si tu as une solution alternative. Thomas, étudiant en droit, voulait se faire de l’argent de poche en gérant une colocation. «J’ai cherché un appartement trois chambres à louer. J’ai ensuite demandé au propriétaire s’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je sous-loue les chambres que je n’occuperais pas. Pour lui, pas d’objection pour autant que je reste le locataire principal et que je prenne, par là, tous les risques à ma charge. L’appartement n’était vraiment pas cher et je suis arrivé à relouer les chambres une centaine d’euros de plus que ce qu’elles me coûtaient réellement par mois. Résultat: 200 euros d’argent de poche supplémentaire pour mes dépenses quotidiennes.» Même principe pour Eva, étudiante en archéologie. «Après une année en kot, j’ai rencontré mon petit ami actuel. Nous avons décidé de vivre ensemble assez rapidement. Si mon kot était mieux situé, à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, le sien était plus grand et dans un quartier que je préférais. Depuis que nous sommes chez lui, je mets mon kot sur Airbnb. Il est pris en moyenne une vingtaine de jours par mois. D’accord, c’est du boulot, mais rien que cela nous permet presque de payer la location de l’appartement de mon petit ami.»
Chez MacDo, vous étiez payé 7,10€ pour chaque heure travaillée. Dans le soutien scolaire, il y a énormément de demande; au début je demandais 10€ de l’heure, puis j’ai demandé 15€ de l’heure et enfin 20€ de l’heure lorsque j’étais en L3 et j’ai toujours eu autant d’élèves qu’au début. Oui vous avez bien lu, je gagnais 20€ pour chaque heure de soutien scolaire que je donnais.
Par exemple, si un centre de villégiature vous offre un camping-car complet (pour lequel vous payez normalement 600 $ par mois) en échange de 25 heures de travail par semaine, vous ne recevez que 6 $ de l'heure. Et, et si vos tâches durent plus de 25 heures? Vous gagnerez encore moins. Toujours faire le calcul, et demandez toujours si vous serez rémunéré pour des heures supplémentaires.

vendre des formations : tu aimerais apprendre aux autres comment créer un site internet, comment perdre du poids ou comment draguer au collège ? Ton site pourrait te permettre d'attirer des internautes intéressés par ton contenu, et de proposer à la vente une ou plusieurs formations. Une fois que ta formation sera créée, tu pourras la vendre pendant plusieurs années – et empocher ainsi un revenu passif.
Tu peux toujours travailler dans des fast-food, aider à domicile, certaines personnes âgées demandent à apprendre l'utilisation d'ordinateur, tu peux toujours proposer une aide contre un revenu, les personnes âgées n'ont pas grandi avec les nouvelles technologies comparé à nous, tu as toutes tes chances ! Apprendre à utiliser Google, installer des jeux, envoyer des mails, regarder des vidéos sur youtube.. Crois moi ça fonctionne..
Présentez votre candidature pour bénéficier d'un contrat en alternance. Même si vous n'avez pas obtenu un contrat lors de la présentation de votre candidature initiale pour entrer à l'université, vous aurez encore la possibilité de le faire plus tard. Demandez au bureau d'aide financière si vous avez encore la possibilité de bénéficier d'un contrat, notamment si votre situation financière a changé récemment.
×