Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»
Voyager à travers le pays dans un camping-car prend un peu de travail. Et, pour la plupart des gens, cela exige que vous travailliez pour un employeur aussi (au moins sur une base limitée) afin de vous permettre ce style de vie. Mais je vous promets que tout cela en vaut la peine - même le stress et la frustration que vous pourriez ressentir en démarrant une nouvelle entreprise ou en essayant de trouver Internet au milieu de nulle part pour pouvoir travailler à distance.
Parmi les métiers adaptés à la situation des étudiants universitaires, celui de téléprospecteur à domicile peut vous intéresser. L’avantage de ce travail est que vous travaillez depuis votre domicile. Vous êtes par conséquent la seule personne à décider ce que vous faites de votre temps libre. Pour rejoindre la place de marché JobPhoning, il vous suffit d'être auto-entrepreneur et de disposer d'une connexion internet et d'un casque micro. Vous serez directement mis en relation avec des entreprises pour des missions d'appels sortants (prise de rendez-vous majoritairement). Contactez-nous si vous avez la moindre question, nous sommes là pour vous accompagner.
Quand nous campions dans le sud du Texas, nous avons rencontré un couple de retraités qui finançaient leurs voyages avec eBay. Ils avaient une activité eBay prospère revendant de vieilles chaussures. Oui, tu l'as bien lu. Ils ont fouillé les magasins d'aubaines et les ventes de garage pendant qu'ils voyageaient à travers le pays et revendaient des chaussures sur eBay.
Attention… Pour ne pas dépasser son quota d’heures, il est parfois tentant de ne pas déclarer ses revenus. Un exemple: vendre des objets de particulier à particulier est une activité qui n’est pas considérée comme une activité professionnelle. Le fisc est-il en phase avec cette vision des choses? Pour chacune des activités que tu voudrais entreprendre, tente de prendre les bons conseils et vérifie que ce que tu fais se fait dans la légalité. Gagner quelques centaines d’euros par mois ne vaut réellement pas la peine si après quelques années, tu es rattrapé par un contrôleur qui te fera payer une note pour le moins salée.

Vous avez été ou êtes au collège, au lycée, à l’université … Vous avez un domaine de prédilection, une passion sur laquelle vous êtes incollables ? Alors, proposez votre savoir et vos écrits à ce site. Toi, lycéen qui recherchait désespérément de l’aide pour ta dissertation sur Internet, tu es très probablement déjà tombé sur ce site te proposant d’acheter pour quelques euros ton devoir ! Maintenant fais la chose dans le sens contraire et propose désormais toutes tes dissertations de philosophie, d’histoire, de géographie, tes TPE et tout ce qui te semble bon ! Le principe est très simple. Vous proposez votre document, il est accepté ou non. Si il l’est, alors dès que quelqu’un l’achètera, vous toucherez un certain pourcentage de la vente. Attention toutefois, un contrat vous lie avec le site ! Un contrat, c’est quelque chose de fort. Vous cédez alors votre « oeuvre » au site et n’avez plus le droit de la divulguer ailleurs (sinon panpancucul). N’essayez pas d’envoyer des tas de documents plagiés ou non écrits de votre main, un logiciel anti-plagiat est présent et détectera « l’arnaque ». Plus vous envoyez de documents, plus vous empochez de l’argent. C’est vraiment pas plus dur que ça et c’est comme ça que lycéen, j’ai pu me faire plusieurs dizaines d’euros « sans rien faire » : c’est automatique et « à vie » alors pourquoi ne pas le faire?
Si bien sur qu’il n’est pas simple de donner des cours de soutien lorsque l’on est étudiant car les parents ne savent pas si nous sommes de bons pédagogues. La meilleur des solutions à mon sens c’est d’offrir la première heure de cours aux parents. Après à eux et à leur enfant de voir si cela leur convient. Pour ma part j’ai commencé en travaillant pour des agences comme Acadomia et très vite je me suis tourné vers les petites annonces. Le meilleur site actuellement sur le marché est pour moi: http://www.superprof.fr
Une autre solution est de louer ton kot ou ta voiture si tu n’en as pas besoin. Enfin… si tu as une solution alternative. Thomas, étudiant en droit, voulait se faire de l’argent de poche en gérant une colocation. «J’ai cherché un appartement trois chambres à louer. J’ai ensuite demandé au propriétaire s’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je sous-loue les chambres que je n’occuperais pas. Pour lui, pas d’objection pour autant que je reste le locataire principal et que je prenne, par là, tous les risques à ma charge. L’appartement n’était vraiment pas cher et je suis arrivé à relouer les chambres une centaine d’euros de plus que ce qu’elles me coûtaient réellement par mois. Résultat: 200 euros d’argent de poche supplémentaire pour mes dépenses quotidiennes.» Même principe pour Eva, étudiante en archéologie. «Après une année en kot, j’ai rencontré mon petit ami actuel. Nous avons décidé de vivre ensemble assez rapidement. Si mon kot était mieux situé, à quelques pas de la Grand-Place de Bruxelles, le sien était plus grand et dans un quartier que je préférais. Depuis que nous sommes chez lui, je mets mon kot sur Airbnb. Il est pris en moyenne une vingtaine de jours par mois. D’accord, c’est du boulot, mais rien que cela nous permet presque de payer la location de l’appartement de mon petit ami.»
Il y a de plus en plus d'écoles privées qui se lancent dans les cours du soir surtout pour accompagner les étudiants qui passent un concours. Je suis devenue professeur dans une de ces structures. Dans mon domaine, je reprends mes cours des années précédentes et je transmets mon savoir aux plus jeunes. C'est un boulot d'étudiant compatible avec la poursuite de ses études. Si vous ne savez pas comment se faire de l'argent facilement en étant étudiant, vous pouvez aussi vous inscrire sur des sites qui proposent du service à la personne... Chacun doit faire selon ses goûts et selon les offres du marché.
Nous sommes étudiants, comment gagner de l'argent ? Nous nous sommes déjà inscrits pour faire de la garde d'animaux à domicile (ou des visites), c'est très bien, facile, mais les missions sont rares ou non compatibles avec nos emplois du temps. Quel genre de jobs pourraient être plus rémunérateurs ? L'un d'entre nous a donné des cours particuliers mais c'est pas trop notre truc, pour trouver une place de caissière ou travailler dans un péage, il faut avoir du piston. On ne sait pas quoi faire...
Promène des chiens si tu aimes les animaux. Tes voisins qui en ont ont probablement besoin de quelqu’un pour les aider. Sois à l’heure tous les jours et apporte un bol pour chien, une bouteille d’eau, une laisse supplémentaire et des sacs à crottes pour parer à toute éventualité. Promène le chien pendant le laps de temps spécifié par ton voisin et demande à être payé en fonction de ton expérience et de la durée de la promenade [12].
À la fin de l’année 2016, le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans des établissements scolaires japonais a atteint le chiffre record de 277 331, soit quelque 100 000 de plus qu’il y a 4 ans. Dans ces conditions, le gouvernement de l’Archipel a de grandes chances de voir se concrétiser dès 2017 son objectif d’accueillir 300 000 étudiants internationaux d’ici 2020.

Achetez vos produits alimentaires dans des magasins qui offrent des remises ou achetez des produits en vrac dans des magasins comme Costco. Dans ce cas, votre facture risque d'être plus élevée, même si les prix sont plus avantageux et les quantités sont plus grandes. Vous pouvez contourner ce problème en associant un ami ou un colocataire à vos achats.
La façon de le faire en tant que RVer à temps plein est de planifier à l'avance. Tout d'abord, faites une liste des villes que vous voudrez traverser au cours des prochains mois. Ensuite, étudiez les possibilités d'éducation des adultes existantes dans chaque ville et découvrez où se trouvent la plupart des classes. Contactez l'organisation, expliquez votre situation et présentez votre idée.
Avec la multiplication des plateformes de freelancing, les étudiants qui sont à l’aise à l’écrit peuvent générer des revenus plus ou moins conséquents en rédigeant des articles informatifs, des billets d’humeur, des chroniques et des tests de produit. L’activité est particulièrement rentable dans la mesure où elle ne vous coûte que votre temps. Veillez à ne pas vous engager dans des deadlines trop serrées pour ne pas empiéter sur vos études.
Dans le temps, les écoles de japonais étaient pour la plupart implantées dans les zones urbaines où l’on trouve facilement des emplois à temps partiel. Mais depuis peu, elles ont fait également leur apparition dans des régions affectées par le dépeuplement. En 2015, un établissement spécialisé dans l’enseignement du japonais a ainsi ouvert ses portes à Amami Ôshima, une île de la préfecture de Kagoshima. L’année suivante, on a assisté au même scénario dans l’île de Sado de la préfecture de Niigata. Et au cours de l’automne 2017, Oku-Tama, un bourg situé dans une zone montagneuse, aux confins de la préfecture de Tokyo, devrait accueillir une école de japonais installée dans les locaux d’un ancien collège. Enfin, la petite ville de Setouchi, dans la préfecture d’Okayama, envisage quant à elle d’ouvrir en 2018 un établissement d’enseignement professionnel destiné aux étudiants internationaux, dans une école primaire désaffectée.
Le nombre d’écoles de l’Archipel spécialisées dans l’enseignement de la langue japonaise aux étrangers ne cesse d’augmenter, année après année. On en compte à l’heure actuelle plus de 600. Toutefois, beaucoup des élèves inscrits dans ces établissements se rendent au Japon non pas pour étudier mais pour gagner de l’argent, attirés par les promesses alléchantes d’intermédiaires peu scrupuleux. Pour ce faire, ils s’endettent lourdement et, une fois sur place, ils ont bien du mal à rembourser leurs emprunts avec les emplois mal payés qu’on leur réserve. Dans l’article qui suit, l’auteur dénonce les méthodes perverses de ce véritable « business de l’éducation ».
Créez une application. Il y a plusieurs possibilités de gagner de l'argent dans le secteur des applications pour les téléphones portables. Si vous avez une idée pour créer une nouvelle application, vous avez peut-être trouvé une occasion en or pour faire fortune, dans le cas où votre application permet aux utilisateurs de se divertir, de mieux organiser leur vie ou d'apprendre en suivant des méthodes nouvelles et créatives.
×