Audrey, étudiante en communication, se souvient de sa première année, difficile en termes pécuniaires. «Mes parents ont accepté que je fasse des études supérieures, mais je devais assumer de mon côté la bouffe et les sorties. Mon plan était simple: je bossais deux mois comme une folle, j’emmagasinais un maximum d’argent et je dépensais celui-ci au fil de l’année. Sauf que, comme de bien entendu, les choses ne se sont pas passées comme ça. Mi-octobre, j’avais déjà ‘mangé’ la moitié de mon capital. C’est comme si l’argent que j’avais me brûlait les doigts. À Noël, je n’avais plus rien et j’ai dû recommencer des baby-sittings pour avoir juste de quoi manger. Conséquence: ma seconde sess faisait peur à voir.»
À la date du 1er janvier 2017, les autorités ont recensé 65 270 étrangers vivant encore au Japon, malgré l’expiration de leur visa. Leur nombre est en constante progression depuis 2014. L’augmentation est particulièrement nette parmi les Vietnamiens avec 5 137 résidents illégaux, soit 35 % de plus qu’en 2016. Sur la totalité des étrangers en situation irrégulière de janvier 2017, 3 807 sont d’anciens étudiants internationaux, soit 11 % de plus par rapport à l’année précédente. Autrement dit, la multiplication du nombre des étudiants venus du Vietnam est allée de pair avec un accroissement du nombre des Vietnamiens restés illégalement au Japon.
Attention… Tu pourrais être tenté, pour faire de l’argent que l’on qualifiera de facile, d’accepter tout et n’importe quoi comme job. Dans le courant de tes études universitaires, essaye de multiplier les jobs en phase avec, d’une part, tes études et, d’autre part, tes aspirations professionnelles. Tu pourras ainsi commencer à intégrer des réseaux sociaux professionnels et enrichir ceux-ci d’expériences pertinentes. Dans le même temps, cela t’évitera de mentionner les pelouses tondues et autres gamins gardés pendant que leurs parents s’offraient un cinoche sur ton CV.
Redacteur.com te permet de répondre à des appels d'offre, et de remplir des missions – qui vont consister à rédiger des articles pour des entreprises ou des éditeurs de site internet. Tu pourras ainsi espérer gagner entre 10 et 50 euros pour 1000 mots rédigés – ta rémunération va dépendre de ton expérience, de la thématique abordée et du budget de ton client. Mais attention à l’orthographe, qui devra être irréprochable !
S’il veut faire appel à des travailleurs étrangers pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre dont il souffre, le Japon doit regarder les choses en face et prendre les mesures appropriées. Mais au lieu de cela, il préfère laisser entrer des étrangers ayant emprunté de grosses sommes d’argent pour obtenir un visa d’étudiant, leur donner des emplois dont les Japonais ne veulent pas et récupérer l’argent qu’ils gagnent sous forme de frais de scolarité. Dans ces conditions, il est tout à fait naturel que beaucoup d’étrangers, déçus par le Japon, en viennent à détester notre pays.

Par exemple, faites une liste des idées qui vous intéressent le plus. De quelles compétences avez-vous besoin pour transformer ces idées en réalité? Où pouvez-vous apprendre ces compétences maintenant, alors que vous êtes encore à la maison, pour le rendre plus facile de réussir? Pensez à suivre un cours en ligne, à suivre des cours dans un collège communautaire, à trouver un mentor ou à apprendre ces compétences par vous-même à la maison.
Donne des cours particuliers à d’autres enfants. Pense aux matières scolaires dans lesquelles tu as les meilleures notes ou aux sujets qui te passionnent et que tu connais très bien. Aide tes pairs ou donne des cours à des enfants plus jeunes qui veulent prendre de l’avance avant la prochaine année scolaire. Affiche des dépliants publicitaires dans ton quartier ou ton école si c’est autorisé. Ils doivent indiquer les sujets que tu enseignes, les prix des cours et tous les services que tu offres.
Chez MacDo, vous étiez payé 7,10€ pour chaque heure travaillée. Dans le soutien scolaire, il y a énormément de demande; au début je demandais 10€ de l’heure, puis j’ai demandé 15€ de l’heure et enfin 20€ de l’heure lorsque j’étais en L3 et j’ai toujours eu autant d’élèves qu’au début. Oui vous avez bien lu, je gagnais 20€ pour chaque heure de soutien scolaire que je donnais.
Mais je peux également te conseiller de parler à tes parents du site Capital Koala. Il fonctionne exactement comme les autres sites de cashback, à une différence près : tous les remboursements qu'ils recevront seront automatiquement transférés sur ton livret d'épargne. Tes parents pourront ainsi te permettre de gagner de l'argent – sans que cela ne leur coûte un seul centime.
Au départ, le gouvernement japonais a adopté une politique d’accueil des étudiants internationaux pour accroître le nombre des étrangers qui contribuent à l’avenir de l’Archipel en apprenant sa langue et en se familiarisant avec sa culture. Mais à l’heure actuelle, ce système est en train d’avoir l’effet contraire de celui recherché. Il faut donc que le Japon renonce sur le champ à l’objectif formulé au niveau national de porter le nombre des étudiants étrangers à 300 000 d’ici 2020.
Vous vous demandez comment gagner de l'argent lorsqu'on est étudiant, je vous réponds que si votre fac est dans une région touristique vous pouvez être embauché comme saisonnier dans la restauration. Si vous habitez une région agricole, là encore vous avez plus de chance de travailler pour la cueillette des fruits ou le ramassage du maïs. J'ai fait la saison des vendanges, c'est dur de couper le raisin ou de porter la hotte, mais ça rapporte bien.
Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
×