C’est peut-être l’emploi à temps partiel le plus sympathique : premièrement vous devez jouer avec des enfants, et si ils sont déjà couchés vous n’avez plus qu’à vous relaxer dans le canapé et regarder la télévision. Alors que pendant ce temps, vos copains sont en train de travailler dur au supermarché ou de faire la vaisselle dans un restaurant. Ici ce n’est que du plaisir! Les étudiantes de ma ville prennent 10€ de l’heure pour garder les enfants. Un vendredi et un samedi soir de garde de 19h à minuit et vous avez gagné 100€. Le site babysits est un site parfait pour vous inscrire.

Mais si la plupart de ces idées ne te permettront pas d'obtenir ton indépendance financière (rassure-toi, tu devras de toute façon bientôt t'assumer seul(e) !), toutes ces méthodes pourront t'aider à gagner en autonomie, et à montrer à tes parents que tu comprends bien la valeur du travail. Elles pourront également t'aider à clarifier ton objectif professionnel, et savoir ce que tu souhaites faire (ou ne pas faire) plus tard.


5euros.com est plus généraliste. Ce site te permettra de créer un profil, au sein duquel tu pourras présenter tes services : référencement, rédaction, design de logo,... Avec une seule obligation : proposer une sorte de "produit d'appel", à seulement 5 euros. Tu pourras toutefois gagner plus en proposant des services annexes à tes clients (jusqu'à 50 euros par service).


La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».
A ceux qui veulent ce laisser tenter par des sondages ou des lectures de mail ou autres truc du genre, je voudrais rappeler qu’aujourd’hui quand vous laissez des infos sur vos habitudes de consomations, sur vos loisirs ainsi que des infos personnels (nom, adresse…) tout ça est revendu à des partenaires (au pluriel) qui peuvent à leur guise vous faire de la pub par téléphone et revendre eux même ce qu’on leur a vendu sur vous.
Mais il ne s'agit pas seulement d'attirer des clics. Il te faudra également comprendre le fonctionnement de Youtube, qui met en avant certaines vidéos en fonction d'un algorithme. Celui-ci va prendre en compte en priorité la proportion de "pouces bleus" récoltée par ta vidéo, ainsi que son taux de rétention moyen – autrement dit, la proportion de temps qui sera passée en moyenne devant la vidéo.
Parmi les métiers adaptés à la situation des étudiants universitaires, celui de téléprospecteur à domicile peut vous intéresser. L’avantage de ce travail est que vous travaillez depuis votre domicile. Vous êtes par conséquent la seule personne à décider ce que vous faites de votre temps libre. Pour rejoindre la place de marché JobPhoning, il vous suffit d'être auto-entrepreneur et de disposer d'une connexion internet et d'un casque micro. Vous serez directement mis en relation avec des entreprises pour des missions d'appels sortants (prise de rendez-vous majoritairement). Contactez-nous si vous avez la moindre question, nous sommes là pour vous accompagner.
Livre les journaux tous les matins. Pour savoir s’il y a des tournées de livraison disponibles près de chez toi, renseigne-toi auprès des journaux locaux. Si tu es embauché, tu récupèreras chaque matin ton sac de journaux et tu passeras de maison en maison à vélo pour les distribuer. Tu peux aussi demander à tes parents de te conduire en voiture. La plupart des journaux sont livrés très tôt, généralement aux alentours de 5 heures du matin. Tu dois donc être prêt à te réveiller à l’aube. En France, les livreurs de prospectus ou les personnes qui distribuent les journaux gratuits dans les rues sont généralement des adultes ayant le permis de conduire ou des étudiants de plus de 16 ans [14].
Joindre les deux bouts devient de plus en plus laborieux pour les étudiants qui ne bénéficient pas de bourses conséquentes ou de l’appui de leurs parents. Si vos moyens sont limités et que vous n’arrivez pas à vivre correctement avec votre budget actuel, il est peut-être temps de prendre les choses en main et de gagner en autonomie. Cet article vous propose d’explorer quelques pistes intéressantes pour travailler sans pour autant compromettre vos études. C’est parti !
Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’un étudiant qui est en L1, L2 ou L3 n’a pas le diplôme de licence. Mais étant donné qu’il n’y a pas de condition de diplôme pour donner des cours de soutien scolaire en tant qu’indépendant et que l’on est libre de choisir le prix que l’on applique pour 1h de cours je ne vois pas pourquoi vous dites que je vends du rêve à mes lecteurs. D’autant que j’ai moi même donné des cours de soutien à 20€/h alors que j’étais en L2.

vendre des formations : tu aimerais apprendre aux autres comment créer un site internet, comment perdre du poids ou comment draguer au collège ? Ton site pourrait te permettre d'attirer des internautes intéressés par ton contenu, et de proposer à la vente une ou plusieurs formations. Une fois que ta formation sera créée, tu pourras la vendre pendant plusieurs années – et empocher ainsi un revenu passif.

Vends des bonbons si tu as beaucoup d’amis. Qui refuserait une barre chocolatée à l’heure du gouter ? Achète des bonbons en gros dans un hypermarché ou dans un magasin-entrepôt comme Costco. Cela te reviendra moins cher qu’ailleurs. Revends ensuite les barres chocolatées ou les paquets de bonbons à l’unité pour faire un bénéfice en doublant leur prix par rapport au prix d’achat.


C’est peut-être l’emploi à temps partiel le plus sympathique : premièrement vous devez jouer avec des enfants, et si ils sont déjà couchés vous n’avez plus qu’à vous relaxer dans le canapé et regarder la télévision. Alors que pendant ce temps, vos copains sont en train de travailler dur au supermarché ou de faire la vaisselle dans un restaurant. Ici ce n’est que du plaisir! Les étudiantes de ma ville prennent 10€ de l’heure pour garder les enfants. Un vendredi et un samedi soir de garde de 19h à minuit et vous avez gagné 100€. Le site babysits est un site parfait pour vous inscrire.
Une autre forme de gardiennage est d'être un aubergiste intérimaire. Les aubergistes intérimaires sont des gens qui interviennent pour les propriétaires de chambres d'hôtes quand ils ont besoin d'être à l'extérieur de la ville pour assister à une conférence, s'occuper des affaires familiales ou simplement prendre une pause à court ou à long terme pour se reposer et se ressourcer.
Nous sommes étudiants, comment gagner de l'argent ? Nous nous sommes déjà inscrits pour faire de la garde d'animaux à domicile (ou des visites), c'est très bien, facile, mais les missions sont rares ou non compatibles avec nos emplois du temps. Quel genre de jobs pourraient être plus rémunérateurs ? L'un d'entre nous a donné des cours particuliers mais c'est pas trop notre truc, pour trouver une place de caissière ou travailler dans un péage, il faut avoir du piston. On ne sait pas quoi faire...
Une fois dans l’Archipel, les « faux étudiants » deviennent une main-d’œuvre précieuse. Le Japon souffre en effet d’une grave pénurie de travailleurs manuels. Le gouvernement n’autorise pas les étrangers à venir au Japon au titre d’un « travail non qualifié ». Il a organisé un système de « formation technique interne » qui permet à environ 210 000 étrangers d’entrer au Japon et d’y effectuer des tâches non qualifiées dans 74 secteurs bien définis. Il s’agit de travaux pour des PME dans le textile, la confection, les machines et la transformation des métaux ainsi que d’emplois sur des chantiers de construction et dans des usines de transformation des produits de l’agriculture ou de la pêche. Le Japon manque donc de main-d’œuvre dans bien des domaines où les étudiants internationaux sont considérés comme une véritable aubaine.

Je sais qu’il y a une demande en cours de soutien dans beaucoup de matière. Le mieux pour savoir s’il y a de la demande c’est encore de réaliser une annonce que tu pourrais déposer dans les commerces proches de chez toi mais aussi de rechercher sur internet en publiant des annonces sur des sites spécialisés. Bon courage dans tes recherches et tiens nous au courant.

Si vous êtes étudiant dans l’enseignement supérieur, vous êtes donc en mesure d’enseigner certaines matières que l’on retrouve au primaire ou au collège : les mathématiques, l’anglais et le français sont les matières les plus plébiscitées par les parents des jeunes élèves. Ainsi, faites une annonce et proposez vos services. Vous pouvez travailler 2 ou 3 heures tous les deux jours. Les séances se déroulent généralement au domicile des parents de l’élève. L’idéal reste bien sûr de constituer un petit groupe pour multiplier le revenu.
Comme vous pouvez le voir, les possibilités de travail sont infinies. Vous pouvez voyager à travers le pays, passer d'un emploi à l'autre, en construisant une richesse d'expérience qui est difficile à reproduire ailleurs. En échange, vous avez peu de dépenses mensuelles (presque tous les emplois de travail de travail fournissent soit des branchements gratuits ou un hébergement gratuit), et parfois, un revenu hebdomadaire ou mensuel.

Avant de demander comment gagner des sous en étant étudiante, vous devriez nous dire dans quel domaine vous étudiez. En général, on peut trouver en rapport... moi qui étudiait la pharmacie, j'ai fait du secrétariat médical pour un ophtalmo. Connaître les termes médicaux était capital et pendant les vacances le rythme était plus cool qu'en dehors. D'autres de ma promo travaillaient en pharmacie comme aide ou magasinier. D'autres faisait du service à la personne (garde malade par exemple). Je suppose que dans chaque filière, il y a des jobs d'été...


Sois honnête : ne mens pas sur vos compétences, ou sur la qualité des objets que tu proposes – cela se retournera forcément contre toi. Inscris-toi dans une relation "gagnant-gagnant", dans laquelle tu apporteras de la valeur à tes clients - une valeur qui pourra se traduire en espèces sonnantes et trébuchantes, ou en argent supplémentaire sur ton compte bancaire.
Pour remédier à cet état de fait, il faudrait commencer par mettre un terme à l’afflux des « faux étudiants » actuel. Il suffirait pour cela que les autorités compétentes examinent avec soin les documents accompagnant les demandes de visa d’étudiant et qu’ils opposent un refus à toute personne ayant remis des documents falsifiés pour prouver sa capacité à subvenir à ses propres besoins. Malheureusement, les choses sont en train d’évoluer dans le sens opposé. En mai 2017, le Parti libéral-démocrate (PLD) à la tête de la coalition au pouvoir, a demandé à ce qu’on insiste sur l’objectif de porter le nombre des étudiants internationaux à 300 000, d’ici 2020. Le Conseil du PLD pour la promotion de l’engagement dynamique de tous les citoyens a émis un ensemble de directives appelant notamment à une « utilisation active » de ces mêmes étudiants pour pallier au manque de main-d’œuvre du Japon. Il semble même qu’il soit question de leur accorder plus que les 28 heures de travail hebdomadaires autorisées à l’heure actuelle.
Prends soin des animaux de tes voisins pendant leur absence. La garde d’animaux, c’est un peu comme le babysitting. Si tu as un bon contact avec les animaux, dis à tes voisins que tu es disponible pour surveiller les leurs pendant leur absence. Pose tes questions à l’avance sur les instructions concernant les soins à leur apporter et respecte toujours les règles [13].
Au Japon, personne ou presque ne voit d’objection à une telle augmentation. Même les gens hostiles à l’arrivée de travailleurs étrangers et d’immigrants dans l’Archipel se réjouissent de l’afflux de ces « étudiants venus de l’étranger ». Pour eux, c’est quelque chose de positif, au même titre que la multiplication des touristes étrangers. Mais que diraient-ils s’ils savaient que la majorité de ces étudiants sont là non pas pour apprendre le japonais mais pour gagner de l’argent, qu’ils se font exploiter, qu’ils prolongent leur séjour illégalement au-delà de la date d’expiration de leur visa et qu’ils vont même jusqu’à commettre des délits ?

Astuce Pro: Si vous décidez de lancer un blog, une entreprise ou une boutique en ligne, n'oubliez pas que votre VR est un panneau d'affichage publicitaire en constante évolution. Mettez votre adresse de site Web ou de blog sur le dos et les côtés de votre campeur; tout le monde sur la route, et tout le monde campant où vous arrêtez, le verra. C'est un moyen facile d'augmenter votre exposition.


Le recours à de telles pratiques n’est un secret pour personne, pas plus les établissements qui enseignent le japonais que les bureaux du département de l’immigration où l’on délivre les visas pour le Japon. Mais ils font tous comme si de rien n’était, les premiers parce qu’ils veulent améliorer leur chiffre d’affaires et les seconds pour atteindre l’objectif de 300 000 étudiants internationaux en 2020 fixé par le gouvernement.
La façon de le faire en tant que RVer à temps plein est de planifier à l'avance. Tout d'abord, faites une liste des villes que vous voudrez traverser au cours des prochains mois. Ensuite, étudiez les possibilités d'éducation des adultes existantes dans chaque ville et découvrez où se trouvent la plupart des classes. Contactez l'organisation, expliquez votre situation et présentez votre idée.
Donne des cours particuliers à d’autres enfants. Pense aux matières scolaires dans lesquelles tu as les meilleures notes ou aux sujets qui te passionnent et que tu connais très bien. Aide tes pairs ou donne des cours à des enfants plus jeunes qui veulent prendre de l’avance avant la prochaine année scolaire. Affiche des dépliants publicitaires dans ton quartier ou ton école si c’est autorisé. Ils doivent indiquer les sujets que tu enseignes, les prix des cours et tous les services que tu offres.
Livre les journaux tous les matins. Pour savoir s’il y a des tournées de livraison disponibles près de chez toi, renseigne-toi auprès des journaux locaux. Si tu es embauché, tu récupèreras chaque matin ton sac de journaux et tu passeras de maison en maison à vélo pour les distribuer. Tu peux aussi demander à tes parents de te conduire en voiture. La plupart des journaux sont livrés très tôt, généralement aux alentours de 5 heures du matin. Tu dois donc être prêt à te réveiller à l’aube. En France, les livreurs de prospectus ou les personnes qui distribuent les journaux gratuits dans les rues sont généralement des adultes ayant le permis de conduire ou des étudiants de plus de 16 ans [14].
Essayez d'avoir une édition antérieure. Si votre professeur a demandé l'édition récente d'un livre, il se peut que vous puissiez acheter une version antérieure à un prix moins élevé. Les éditeurs procèdent souvent à très peu de modifications d'une édition à l'autre, qui ne concernent généralement que les numéros des pages ou les ajouts occasionnels à la suite d'une mise à jour.
×