Cela risque toutefois d'être difficile à transposer en France – tu n'as a priori pas le droit de vendre des objets ou de la nourriture en pleine rue. Mais si tu arrives à te mettre d'accord avec une brocante, ou avec le gérant d'un camping dans lequel tu passes des vacances, n'hésite pas à mettre à profit cette idée qui pourrait te rapporter plusieurs dizaines d'euros par jour !​


Vous pourrez aussi trouver du travail en distribuant des imprimés, en conduisant des collègues à l'aéroport. Vous pourrez aussi les emmener en ville pour faire leurs courses ou rencontrer leurs amis. Pensez aussi à créer votre propre service de livraison. Ainsi, vous serez en mesure de gagner de l'argent en faisant vos propres courses au supermarché, si vous en profitez pour faire, en même temps, les courses de vos camarades qui restent au campus.
Pour se faire un peu d’argent, bon nombre d’étudiants travaillent à côté de leurs études, mais ce n’est pas chose facile. Il est évident que peu d'étudiants disposent de moyens suffisants pour financer leurs études, surtout s’ils n’ont pas la chance de bénéficier d'une bourse d’études. La seule issue qui s’offre à eux est de concilier leur statut d’étudiant à un travail à mi-temps. Voici quelques idées de métiers que vous pouvez pratiquer durant votre temps libre.
vendre des formations : tu aimerais apprendre aux autres comment créer un site internet, comment perdre du poids ou comment draguer au collège ? Ton site pourrait te permettre d'attirer des internautes intéressés par ton contenu, et de proposer à la vente une ou plusieurs formations. Une fois que ta formation sera créée, tu pourras la vendre pendant plusieurs années – et empocher ainsi un revenu passif.
Attention… Tu pourrais être tenté, pour faire de l’argent que l’on qualifiera de facile, d’accepter tout et n’importe quoi comme job. Dans le courant de tes études universitaires, essaye de multiplier les jobs en phase avec, d’une part, tes études et, d’autre part, tes aspirations professionnelles. Tu pourras ainsi commencer à intégrer des réseaux sociaux professionnels et enrichir ceux-ci d’expériences pertinentes. Dans le même temps, cela t’évitera de mentionner les pelouses tondues et autres gamins gardés pendant que leurs parents s’offraient un cinoche sur ton CV.
Il y a environ 6 ans, au collège, j'ai commencé à faire du marketing Internet. C'était totalement accidentel mais cela a radicalement changé ma vie. En fait, au moment d’écrire cet article, cela fait plus de 4 ans que j’ai obtenu mon diplôme universitaire en chimie et biologie moléculaire. Cependant, j'ai été un acheteur Internet à temps plein depuis et n'ai jamais travaillé pour un employeur avec mon diplôme. Jusqu'ici, la route a été merveilleuse et chaque jour, je dois remercier Dieu pour cette merveilleuse opportunité d'être un entrepreneur en ligne. Aujourd'hui, je veux rendre. Donc, si vous êtes au collège et que vous voulez gagner de l'argent supplémentaire, suivez les étapes ci-dessous.

Eric, étudiant en graphisme, a vécu une expérience étonnante et en a fait un moyen de multiplier les revenus. «Le début de mon histoire est un peu triste. Ma grand-mère est décédée le jour de mes 18 ans. Mes parents m’ont alors proposé de faire une brocante avec toutes les affaires qui n’avaient pas été récupérées par la famille. Avec deux copains, on a participé à une brocante de printemps et on a été étonné de voir que du ‘brol’ nous permettait de gagner autant d’argent. En une journée, on s’est fait chacun 270 euros! Du coup, j’ai directement pensé à moderniser le concept. Après le grenier de ma grand-mère, je me suis occupé de celui de mes parents qui voulaient en faire un nouvel espace bien-être. Mais passer une journée dans le froid et la pluie, très peu pour moi. Du coup, je me suis tourné vers Internet et des sites comme 2ememain ou eBay. En fonction de la qualité de l’objet ou de son côté attractif, j’opte tantôt pour la vente directe tantôt pour les enchères. Je me souviens avoir eu, un jour, un vieux bureau en bois à vendre. Les enchères se sont envolées. Depuis, dès que je trouve un truc à vendre, je le mets sur un des sites et, le samedi, je vais faire un dépôt à la poste.»
Jusqu’à une période récente, 60 % des étudiants internationaux du Japon étaient de nationalité chinoise. Mais depuis quelques temps, le nombre de Chinois reste pratiquement stable alors que celui des étudiants venus d’autres pays d’Asie, en particulier du Vietnam, augmente rapidement. En l’espace de quatre ans, les Vietnamiens sont devenus quatre fois plus nombreux au point qu’ils constituent à présent près du quart du total des étudiants étrangers, le pourcentage de Chinois n’étant plus que de 42 %.
Mais il ne s'agit pas seulement d'attirer des clics. Il te faudra également comprendre le fonctionnement de Youtube, qui met en avant certaines vidéos en fonction d'un algorithme. Celui-ci va prendre en compte en priorité la proportion de "pouces bleus" récoltée par ta vidéo, ainsi que son taux de rétention moyen – autrement dit, la proportion de temps qui sera passée en moyenne devant la vidéo.
Pour les étudiants universitaires, le job étudiant le plus facile à trouver est celui de répétiteur. En effet, il suffit de proposer vos services à des parents pour donner des cours à domicile à leurs enfants en primaire ou à ceux qui sont au lycée. Comme leurs matières scolaires ne sont pas compliquées, elles ne nécessitent pas une longue préparation, vous parviendrez à les maîtriser en peu de temps. Vos missions sont très simples, vous n’avez qu’à réexpliquer à ces élèves la leçon donnée par leur professeur.

Si la création d’une boutique en ligne n’était autrefois réservée qu’aux grands comptes, aux PME et aux entrepreneurs avec certaines compétences, vous avez sûrement constaté qu’aujourd’hui vous pouvez créer un site et faire du dropshipping sans diplôme. A l’heure actuelle, il n’est donc plus rare que des particuliers, notamment des étudiants, se lancent dans le business du dropshipping pour gagner de l’argent sur internet. Je vais donc vous expliquer pourquoi la vente en ligne est un bon moyen pour se faire de l’argent de poche quand on est étudiant et surtout quelle solution choisir pour créer votre boutique.


Souvent oubliés au fond des tiroirs, chaque année, 20% des chèques et cartes cadeaux reçus ne sont pas utilisés. Deux anciens élèves de l’école de commerce Edhec sont partis de ce constat simple pour lancer Placedescartes.fr, une plateforme collaborative où l’on peut revendre ses cartes cadeaux contre du cash ou acheter des cartes cadeaux à prix réduit.
S'il neige beaucoup dans votre région, l'achat d'une souffleuse à neige pourrait être un investissement payant. Si vous êtes un lève-tôt, vous pourrez gagner de l'argent en enlevant la glace qui s'est accumulée sur les voitures pendant la nuit, avant le départ des propriétaires au travail. Vous aurez peut-être la chance d'attirer plusieurs clients de votre voisinage ou qui habitent dans un même immeuble.
×