Cela risque toutefois d'être difficile à transposer en France – tu n'as a priori pas le droit de vendre des objets ou de la nourriture en pleine rue. Mais si tu arrives à te mettre d'accord avec une brocante, ou avec le gérant d'un camping dans lequel tu passes des vacances, n'hésite pas à mettre à profit cette idée qui pourrait te rapporter plusieurs dizaines d'euros par jour !​
Une autre façon de gagner un revenu pendant que vous voyagez est de chercher des occasions de gardiennage et de maisons. Ce travail est souvent saisonnier et à court terme; Cependant, cela peut se transformer en une opportunité plus longue. Vous pourriez faire n'importe quoi de s'occuper d'une maison secondaire d'un million de dollars pour monter à cheval alors qu'une famille est en vacances.
Si vous êtes un geek de la technologie et que vous achetez beaucoup de nouveaux produits, vous pouvez peut-être faire des commentaires payants sur les blogs. Écrire un article sponsorisé peut être une solution. Les blogs ont souvent des accords d’affiliation avec des produits technologiques et paieront pour obtenir un bon article sur un sujet précis.

Mais il ne s'agit pas seulement d'attirer des clics. Il te faudra également comprendre le fonctionnement de Youtube, qui met en avant certaines vidéos en fonction d'un algorithme. Celui-ci va prendre en compte en priorité la proportion de "pouces bleus" récoltée par ta vidéo, ainsi que son taux de rétention moyen – autrement dit, la proportion de temps qui sera passée en moyenne devant la vidéo.


Dans le temps, les écoles de japonais étaient pour la plupart implantées dans les zones urbaines où l’on trouve facilement des emplois à temps partiel. Mais depuis peu, elles ont fait également leur apparition dans des régions affectées par le dépeuplement. En 2015, un établissement spécialisé dans l’enseignement du japonais a ainsi ouvert ses portes à Amami Ôshima, une île de la préfecture de Kagoshima. L’année suivante, on a assisté au même scénario dans l’île de Sado de la préfecture de Niigata. Et au cours de l’automne 2017, Oku-Tama, un bourg situé dans une zone montagneuse, aux confins de la préfecture de Tokyo, devrait accueillir une école de japonais installée dans les locaux d’un ancien collège. Enfin, la petite ville de Setouchi, dans la préfecture d’Okayama, envisage quant à elle d’ouvrir en 2018 un établissement d’enseignement professionnel destiné aux étudiants internationaux, dans une école primaire désaffectée.

Et vous oubliez une toute nouvelle façon de se faire un peu d’argent. Il s’agit de livrer des colis pour d’autres particuliers tout simplement. Je fais un trajet du point A au point B, quelqu’un me contacte car il est intéressé par mon trajet et me demande si je peux prendre avec moi un colis et le livrer. Une fois le colis donné à son destinataire, je touche une petite rétribution qui me permet de payer l’essence et ou le péage. Voilà, c’est simple et tout est sécurisé. Je vous conseille le site http://www.colisbree.com.
Il faut aussi savoir limiter son niveau de vie durant le temps des études car, si gagner de quoi vivre peut être une nécessité absolue pour certains étudiants, d'autres vont perdre trop de temps dans des activités lucratives destinées à s'offrir des repas au restaurant , des vêtements griffés etc. La qualité de leurs études et surtout le plaisir d'être étudiant s'en ressent car le bonheur et le privilège d'être étudiant devraient quand même être d'avoir le privilège de faire des études supérieures. Idem pour des lycéens de milieu défavorisés: Obtenir le bac avec un niveau suffisant pour "tenir en fac" ensuite est incompatible avec trop de petits boulots destinés à s'offrir "de la marque". Nb: Il ne s'agit pas de vanter le futur radieux des diplômés qui pourront dépenser sans compter grâce à leurs sacrifices de biens matériels pendant leur études juste d'inciter les étudiants à apprécier leur situation d'étudiants; ce qui est plus facile quand on prend le temps d'étudier sans lorgner sur les avantages matériels de ceux qui disposent d'un budget de travailleurs temps plein.
Profite de tes dons d'agriculteur. Cultive des herbes aromatiques, des légumes ou des plantes pour les vendre. Attention, il faut que tu aies la main verte ! Si tes parents t’autorisent à planter ton propre potager, choisis des légumes faciles à cultiver comme les tomates, les concombres ou la laitue. Si tu comptes avoir des plantes à l’intérieur dans des pots, opte pour celles qui demandent peu d’espace et une faible exposition au soleil. Récolte tes légumes lorsqu’ils sont murs et vends-les dans des conteneurs en plastique ou des sacs en papier [5].
Salut Erwin. C’est tout simplement super cette voix que tu nous montres ! Je suis un étudiant ivoirien qui viendra très bientôt étudier en Licence 3 en Informatique à l’Université Clermont Auvergne. Je suis intéressé par le fait de donner des cours de soutien scolaire en maths précisément vu que j’ai de bonnes aptitudes dans ce domaine. Mais j’aimerais savoir si le fait d’être un étranger ne me porterait pas préjudice ?

- 3 - Certainement la plus intéressante si vous avez déjà un ou plusieurs crédits en cours : Savez vous qu'en les regroupant via un rachat de crédit, vous pouvez réduire vos mensualités jusqu'à -60% ? Pour le vérifier, vous devriez passer par le comparateur de rachat de crédits qui est cité ici (il permet de comparer gratuitement et sans engagement les offres de plus de 40 établissements !)


Lorsque vous êtes étudiant, vos moyens sont généralement très limités. Que vous soyez inscrits dans une université publique ou dans une université privée, comme l'une de celles qui font partie de la « Ivy League » américaine, vous aurez du mal à trouver les moyens nécessaires pour joindre les deux bouts, tout en essayant de terminer vos études brillamment. Cet article vise à vous présenter certaines méthodes qui vous aideront à gagner de l'argent sans mettre vos études en péril.
×