Certains travaux à distance, comme l'écriture d'un blog ou l'écriture et la vente d'un livre électronique, peuvent également vous permettre de générer un revenu passif avec des liens d'affiliation et des ventes de produits. Certains vacanciers à temps plein technophiles génèrent un revenu passif sain grâce à leurs blogs. Gardez à l'esprit que l'écriture d'un blog réussi demande beaucoup de travail, et cela ne se fera certainement pas du jour au lendemain. Mais avec dévouement et le bon ensemble de compétences, vous pouvez y arriver.

Le gouvernement japonais exige par ailleurs que les étudiants étrangers soient en mesure de subvenir à leurs propres besoins. Il n’est censé accorder de visa qu’à ceux qui apportent la preuve qu’ils ont les moyens de payer leurs frais de scolarité et de vivre sans travailler. Dans les pays émergents comme le Vietnam, seuls les membres des classes les plus privilégiées peuvent se permettre de telles dépenses. Certains finissent donc par soudoyer les banques ou les organes de l’administration pour se procurer des documents falsifiés prouvant que leurs comptes bancaires sont bien remplis et les revenus de leurs parents, suffisants. Et ce sont bien entendu les agences qui se chargent de ces tractations frauduleuses.
Recherchez des travaux de rédaction et de correction de textes. Les tarifs sont variables. Vous pouvez être payé au mot ou bénéficier d'un taux forfaitaire pour un projet ou dans certains cas, vous bénéficierez d'un taux horaire. Généralement, vous ne serez pas en mesure de percevoir des redevances ou de conserver des droits d'auteur sur vos travaux. Même en opérant pour votre propre compte, vous pourrez avoir un portefeuille et des relations précieuses qui seraient rentables plus tard, lorsque vous aurez un emploi plus stable [20].
La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».
Au bout de quatre ans de recherches sur ce problème, j’ai l’impression que la majorité des ressortissants du Vietnam et du Népal inscrits dans les écoles de langue de l’Archipel sont de « faux étudiants » venus uniquement pour se remplir les poches. C’est l’un des quelque 600 établissements où l’on enseigne le japonais, dont plus de 200 ont moins de 10 ans d’existence, qui leur sert de porte d’entrée. Au Vietnam et dans d’autres pays en voie de développement, le « boom des études au Japon » a engendré une véritable « bulle des écoles de japonais ».
Organise une vente de gâteaux si tu as des talents de pâtissier. Choisis des recettes classiques et faciles à préparer en grosses quantités. Tu pourrais réaliser des gâteaux moelleux aux pépites de chocolat, des brownies fondants ou des gâteaux à la vanille. Lorsque tout est cuit, sépare tes gâteaux en portions individuelles que tu mettras dans de jolis emballages comme des sachets de friandises fermés avec des rubans. Installe un stand dans ton jardin ou dehors au coin de ta rue pour profiter de plus de passage.
Il y a les petits boulots d’étudiants classiques: de serveur à distributeur de flyers en passant par plongeur dans les restaurants, le tri des papiers, surveillant de collèges… Mais il suffit d’un peu d’imagination pour profiter de l’essor d’Internet et sortir de l’ordinaire. Nous avons séléctionné 10 moyens de récolter de l’argent insolites et innovants:
Mais ne vous inquiétez pas. Il existe tellement d’autres manières de gagner de l’argent facile. Elles ne rapportent pas forcément à ceux et celles qui en parlent, donc … personne n’en parle. Mais à vous, elles peuvent vous donner un peu d’argent de poche, vous aider à arrondir vos fins de mois, et pourquoi pas, vous fournir un revenu supplémentaire.

L’exemple d’Audrey n’est malheureusement pas rare et si elle a réussi à redresser la barre en seconde sess, ce n’est pas toujours le cas. Le premier conseil est sans doute de n’opter pour cette solution que si tu sais avoir une volonté d’acier. L’argent perçu durant les deux mois d’été doit être équitablement réparti sur les dix mois qui suivent. Pierre, étudiant en architecture, a trouvé un moyen très simple (même si un peu archaïque) de faire. «Une fois mes salaires versés, je retire tout de mon compte et je divise la somme par dix. Chaque part est ensuite glissée dans une enveloppe et je sais que, chaque mois, je ne peux pas dépasser ce qu’il y a dans l’enveloppe. Mon défi, c’est d’arriver à avoir un reste et de le mettre dans l’enveloppe suivante. Cela fait trois ans que je fais comme ça et je suis même arrivé, à la fin de l’année dernière, à m’acheter le vélo dont je rêvais parce que j’avais fait des économies.»
Commencez à planifier l'idée commerciale (ou les idées) qui vous intéresse le plus en ce moment . Si possible, travaillez à générer un revenu à distance au moins six mois avant de prendre la route à temps plein. Travaillez sur la construction d'un site Web, la création d'un portfolio, l'obtention de clients et de témoignages - tout ce que vous avez à faire pour vous bâtir une réputation.
Pour y arriver j’ai du beaucoup travailler et cela n’a pas été facile tous les jours. Mes deux premières années d'études ont été assez compliqué et j’ai dû redoubler ma troisième année car il y a deux matières que je n’avais pas réussi à valider. Mon redoublement m’a permis de doubler ma note dans une matière ( je suis passé de 5 à 10 ) et de la tripler dans l’autre ( je suis passé de 4 à 12).
Voici un petit job sympa que j'ai fait et qui te montrera bien comment avoir de l'argent rapidement quand on est étudiant, si tu as ton permis et une voiture ou, si tu veux en conduire une de ces sociétés qui font de la pub active sur leur véhicule, contacte une agence spécialisée. J'ai fait un peu d'argent sur des courtes missions avec ce type de boulot. Il me semble que carlogo pourrait être un bon vecteur pour une rentrée d'argent dans ta poche d'étudiant
La loi japonaise autorise les étudiants internationaux à travailler à temps partiel un nombre d’heures n’excédant pas 28 heures par semaine. Des agences parfaitement au fait de la situation, appâtent les gens en leur assurant qu’au Japon, les étudiants étrangers peuvent gagner facilement de 200 000 yens (environ 1 529 euros) à 300 000 yens (environ 2 293 euros) par mois avec un travail à temps partiel. Or au Vietnam, le salaire mensuel moyen de base se situe entre 10 000 yens (environ 76 euros) et 20 000 yens (environ 153 euros). La perspective de gagner dix fois plus attire naturellement des foules de candidats. Et c’est pourquoi nous assistons à un véritable boom « des études au Japon ».
Rendez-vous sur ClickBank.com/marketplace.html et parcourez leurs produits jusqu'à ce que vous en trouviez un que vous souhaitez promouvoir. Assurez-vous qu’un tel produit a une gravité minimale de 20, ce qui signifie que plus de 20 personnes l’ont promu et ont effectué une vente au cours des 30 derniers jours. Assurez-vous également que le produit paie au moins 20 euros par vente et possède une lettre ou une vidéo de vente convaincante.

Salut Erwin ! Merci beaucoup pour cet article. En fait il s’agit là d’une solution efficace pour résoudre ses problèmes financiers. Mais tout dépend de la réalité de chaque pays. Dans le mien par exemple pouvoir se faire 400 euro par mois en donnant des cours de soutien peut être une aubaine et pour cela il faudrait avoir beaucoup d’élèves, de chance et être très fort. En réalité avec beaucoup de chance et des connaissances on peut se faire 50-70 euro par mois en moyenne ce qui n’est pas mal. Mais comme je l’ai dis c’est une très bonne idée. Je l’ai expérimenté une année, mais actuellement je suis coursier de bureau et j’avoue que c’est très fatiguant. Je ne suis libre que les heures ou j’ai cours sinon je fais 8h de travail par jour et tout ça pour à peine 50 € par mois. Le problème c’est que je suis contraint. Pour m’en débarrasser je vais devoir finir mes études cette année ou trouver un super boulot. Mais je préfère la seconde option. Je te serai vraiment très reconnaissant de pouvoir me donner des conseils pratiques pour m’en sortir tout en ayant de bons résultats car cela compte beaucoup pour moi. Merci encore pour tout ce que tu fais pour nous.
Vérifiez soigneusement les demandes que vous recevrez. Il serait également judicieux de rechercher un compagnon parmi vos amis ou vos camarades de classe. Veillez à vous mettre d'accord avec votre partenaire pour fixer les modalités de la cohabitation et assurez-vous de ne pas violer les dispositions de votre contrat de location en matière de sous-location.
×